Archives du mot-clé Jeunes

Rendement éducatif, parcours et inégalités dans l’insertion des jeunes. Recueil d’études sur la Génération 2010

Au printemps 2013, dans le cadre des enquêtes Génération, le Céreq a interrogé un échantillon de 33 500 sortants de tous niveaux de formation représentatif des 708 000 jeunes qui ont quitté pour la première fois le système éducatif en 2010. Les résultats de cette enquête ont permis d’actualiser un panorama statistique de l’insertion professionnelle des jeunes à travers plusieurs publications du Céreq, en 2014 et 2015, et notamment une nouvelle édition de l’ouvrage Quand l’école est finie.

La disponibilité de ces données a également été l’occasion de mettre en place un groupe d’exploitation afin de susciter des contributions originales sur des thématiques en lien avec les objets d’études et de recherches du Céreq. Ce groupe d’exploitation était destiné à permettre un travail coordonné d’études et de recherches dans un cadre collectif, en associant des chargés d’études du Céreq et de ses centres associés régionaux, des chercheurs associés mais également d’autres chercheurs extérieurs. Les propositions retenues ont été réparties au sein de trois sous-groupes thématiques. Le premier rassemble des contributions qui s’intéressent, d’une façon ou d’une autre, à la question de la valorisation des diplômes acquis en formation sur le marché du travail. Le second sous-groupe rassemble de son côté des contributions qui mettent en avant la dimension des parcours, qu’il s’agisse de parcours de formation, d’insertion, de logiques de mobilité, de transition, etc. Enfin, le troisième sous groupe rassemble des contributions qui mettent l’accent sur certains facteurs sociodémographiques, révélateurs d’hétérogénéité dans le processus d’insertion et d’inégalités dans les situations atteintes. Ce recueil rassemble la majeure partie des travaux issus de ce groupe.

Lire le Céreq Echanges

Julien Calmand, Thomas Couppié, Valentine Henrard (coordonnateurs), Rendement éducatif, parcours et inégalités dans l’insertion des jeunes. : Recueil d’études sur la Génération 2010  – Marseille : Céreq, 2017. – 384 p. – (Céreq Echanges; 5) .

Enquête 2016 auprès de la Génération 2013 – Pas d’amélioration de l’insertion professionnelle pour les non-diplômés

Dans un contexte de faible reprise économique, l’accès à l’emploi des jeunes de la Génération 2013 est légèrement plus favorable que pour la génération précédente.

En 2016, soit trois ans après avoir quitté le système éducatif, un jeune actif sur cinq recherche un emploi et c’est le cas pour un jeune actif non diplômé sur deux. Ces niveaux restent bien supérieurs à ceux connus avant la crise.

Lire le Bref sur le site du Céreq

Emilie Gaubert, Valentine Henrard, Alexie Robert, Pascale Rouaud, Enquête 2016 auprès de la Génération 2013 : Pas d’amélioration de l’insertion professionnelle pour les non-diplômés in Bref n° 356 (2017). – 4 p.

A qui profitent les aides à l’insertion de l’université ?

b349Plus des deux tiers des diplômés de licence et master sortis de formation en 2010 ont bénéficié des aides à l’insertion proposées par les universités et globalement plus de 80% d’entre eux les ont trouvées utiles. A l’issue d’une licence générale ou d’un master, les étudiants ayant bénéficié d’un tel dispositif présentent une meilleure insertion que les autres. Les jeunes dont les deux parents ne sont pas diplômés du supérieur accèdent ou recourent moins aux aides et débouchent sur de plus faibles niveaux d’emploi.

Lire le Bref en ligne

Philippe Lemistre, Boris Ménard,  A qui profitent les aides à l’insertion de l’université ? in Bref n° 349 (décembre 2016). – 4 p.

Atlas des risques sociaux d’échec scolaire : L’exemple du décrochage, France métropolitaine Dom

Une nouvelle édition de l'Atlas du décrochage scolaire

La première parution de l’Atlas ayant donné lieu à de nombreux échanges dans les différentes académies et régions, cette nouvelle édition, actualisée essentiellement à l’appui du recensement de 2011, fournit quelques indications quant aux effets de la crise économique et sociale survenue à partir de 2008. Elle est aussi enrichie par des données nouvelles et inédites sur les départements d’outre-mer. Pour la France métropolitaine comme pour les DOM a été conservé le découpage fin à l’échelle cantonale antérieure à la réforme de 2013 qui les a réduits de moitié. La présentation reste une succession de fiches académiques, ne tenant pas  compte de la fusion de certaines régions. Celles-ci sont disponibles sur demande.

Plus d’informations sur le site du Céreq

Gérard Boudesseul, Patrice Caro, Yvette Grelet, Laure Minassian, Olivier Monso, Céline Vivent, Atlas des risques sociaux d’échec scolaire : L’exemple du décrochage, France métropolitaine Dom, 2è édition augmentée. – Marseille : Céreq ; Paris : Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), 2016. – 158 p.

ISBN 978-2-11-151351-8.

Apprentices and the training-to-work transition: an unqualified advantage?

Apprentices and the training-to-work transition: an unqualified advantage?Ever increasing numbers of apprentices, with increasingly high levels of education and training, are entering the labour market and, despite the crisis, under significantly more favourable conditions than young people who have taken the classroom-based route. However, the overall positive tone of this general picture conceals differences between levels of qualification and tracks and, above all, a selective entry process to this pathway whose effects have still to be assessed.

Lire le document sur le site du Céreq

Alberto Lopez, Emmanuel SulzerApprentices and the training-to-work transition: an unqualified advantage? in Training and employment n° 123 (May-June 2016). – 4 p.

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui ?

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui ?L’étude des mobilités interrégionales des jeunes diplômés du supérieur révèle des schémas de circulation différents selon le niveau de sortie. Pour les diplômés du supérieur long, l’Île-de-France occupe une place centrale en conservant la grande majorité des jeunes qu’elle forme, et en attirant aussi de nombreux jeunes formés ailleurs.

Il n’en va pas de même pour les diplômés du supérieur court technologique et professionnel, pour lesquels les migrations sont moins fréquentes et moins polarisées.

Lire le Bref sur le site du Céreq

Bref 347 Supplément numérique

Mélanie Vignale, Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui ? in Bref n° 347 (juin 2016). – 4 p.

How do education professionnals cooperate to tackle early school leaving

How do education professionnals cooperate to tackle early school leaving The French national plan against early school leaving, which was launched at the start of the school year in 2014, is intended, among other things, to strengthen collaboration between education professionals in order to make headway in preventing the phenomenon. The experience of the groups for the prevention of early school leaving shows how headteachers have sought to tackle this issue of national concern and how the idea of collaborative work is taking a variety of forms at the level of the individual school.

sur le site du Céreq

Dominique Maillard, Fanette Merlin, Pascale Rouaud, Manon Olaria, How do education professionnals cooperate to tackle early school leaving in Training and Employment , n° 122 , 2016 , 4p.

Insertion des apprentis : un avantage à interroger

Insertion des apprentis : un avantage à interrogerDes apprentis toujours plus nombreux, d’un niveau de formation toujours plus élevé et qui conservent, en dépit de la crise, une insertion nettement plus favorable que les jeunes issus de la voie scolaire. La tonalité globalement positive de ce tableau général cache cependant des écarts entre niveaux de diplôme, entre filières, et surtout une sélectivité à l’entrée de cette voie de formation dont les effets restent à apprécier.

Lire le Bref sur le site du Céreq

Alberto Lopez, Emmanuel SulzeInsertion des apprentis : un avantage à interroger in Bref n° 346 (mai 2016). – 4 p.

« Tous » mobilisés contre le décrochage scolaire : Variations autour d’un mot d’ordre national

"Tous" mobilisés contre le décrochage scolaire - Variations autour d'un mot d'ordre nationalLe plan national contre le décrochage scolaire, lancé à la rentrée 2014, entend renforcer la collaboration entre les professionnels de l’éducation pour améliorer la prévention du phénomène.

L’expérience des groupes de prévention du décrochage scolaire (GPDS) montre comment les chefs d’établissement ont composé avec ce mot d’ordre national et comment, dans le contexte local des établissements, l’idée du travail collaboratif prend des formes concrètes plurielles.

Lire le Bref sur le site du Céreq

Dominique Maillard, Fanette Merlin, Pascale Rouaud, Manon Olaria (collab.), « Tous » mobilisés contre le décrochage scolaire : Variations autour d’un mot d’ordre national in Bref n° 345 (avril 2016). – 4 p.

Analyse des besoins des employeurs français au regard des compétences en langues étrangères

Analyse-des-besoins-des-employeurs-francais-au-regard-des-competences-en-langues-etrangeres_largeCe rapport d’enquête constitue l’un des principaux résultats du projet Langues et employabilité (LEMP) mené en 2014‐2015 et financé avec le soutien de la Commission européenne. Il a pour objet de présenter et d’analyser les résultats d’enquêtes visant à identifier plus précisément les besoins des employeurs français au regard des compétences en langues étrangères. Sur la base de ce rapport, une campagne de sensibilisation sera mise en œuvre à l’attention des élèves de l’enseignement secondaire général et professionnel et de leurs parents pour les guider dans leur choix des langues vivantes étudiées.

Lire le document sur le site du Céreq

Chancelade, Carine; Janissin, Patricia; Giret, Jean-François; Guégnard, Christine; Benoit, Pernelle; Vogt, Amandine , Analyse des besoins des employeurs français au regard des compétences en langues étrangères . – Marseille : Céreq, 2016. – 68 p. – (Net.Doc; 152) .

Les débuts de carrière des jeunes issus de l’immigration : une double pénalité ?

Les débuts de carrière des jeunes issus de l'immigration : une double pénalité ?Les jeunes issus de l’immigration maghrébine ont plus de difficultés pour accéder à l’emploi que les Français d’origine. Une fois qu’ils y parviennent, ils occupent des emplois de moins bonne qualité et semblent pâtir d’une pénalité liée à leurs origines qui, aggravée par la crise économique, ne s’atténue pas avec le temps.

Lire le Bref sur le site du Céreq

Yaël Brinbaum, Sabina  Issehnane, Les débuts de carrière des jeunes issus de l’immigration : une double pénalité ? in Bref n° 341 (décembre 2015). – 4 p.

Faire des études supérieures, et après ? Enquête Génération 2010 – Interrogation 2013

Faire des études supérieures, et après ? Enquête Génération 2010 - Interrogation 2013Que sont devenus les 369 000 jeunes sortis de l’enseignement supérieur en 2010, avec ou sans diplôme ?
Pour y répondre, le Céreq a analysé les trois premières années de vie active de ces jeunes de la Génération 2010, interrogés en 2013. Portrait de la génération, socialisation professionnelle, panorama détaillé des conditions d’insertion, évolution des emplois occupés et comparaison entre deux générations (2004 et 2010), telles sont les grandes thématiques de cette nouvelle édition. Elle présente de façon détaillée les trajectoires des jeunes sortants de l’enseignement supérieur en 2010, avec ou sans diplôme. Elle apporte un éclairage original sur la transition des études supérieures à l’emploi.

Lire la NEF sur le site du Céreq

Julien Calmand, Boris Ménard, Virginie Mora, Faire des études supérieures, et après ? Enquête Génération 2010 – Interrogation 2013   . – Marseille : Céreq, 2015. – 60 p. – (NEF – Notes emploi formation; 52) .

2013 survey of the 2010 cohort: Crisis makes school-to-work transition for CAP-BEP holders even more difficult

2013 survey of the 2010 cohort: Crisis makes school-to-work transition for CAP-BEP holders even more difficultThree years into their working lives, the unemployment rate among the young people who completed secondary vocational education in 2010 was 24%. The crisis has hit holders of the CAP and BEP head on, causing their labour market situation to deteriorate still further. Although not unaffected by the crisis, holders of the technological and vocational baccalaureate are significantly less vulnerable.

In the long run, the value of French level V qualifications (CITE 3c/EQF 3) may well be called into question.

Lire le texte sur le site du Céreq

Valérie Ilardi, Emmanuel Sulzer, 2013 survey of the 2010 cohort: Crisis makes school-to-work transition for CAP-BEP holders even more difficult in Training and employment n° 116 (Mars-April 2015). – 4 p.

CAP-BEP : des difficultés d’insertion encore aggravées par la crise. Enquête 2013 auprès de la Génération 2010

CAP-BEP : des difficultés d'insertion encore aggravées par la criseAprès trois ans de vie active, les jeunes diplômés de l’enseignement professionnel secondaire en 2010 affichent un taux de chômage de 24 %. La crise heurte frontalement les diplômés de CAP et BEP, venant détériorer encore leur positionnement sur le marché du travail. Sans être épargnés par la crise, les bacheliers technologiques ou professionnels sont nettement moins exposés. A terme, la pertinence du niveau V pourrait ainsi être mise en question.

Lire le Bref sur le site du Céreq

Valérie Ilardi, Emmanuel Sulzer, CAP-BEP : des difficultés d’insertion encore aggravées par la crise : Enquête 2013 auprès de la Génération 2010 in Bref n° 335 (mai 2015). – 4 p.

Youth unemployment and job quality in times of crisis : a European overview

Youth unemployment and job quality in times of crisis : a European overviewThe economic crisis has hit young Europeans particularly hard. In the vast majority of countries, the rise in youth unemployment to unprecedented levels between 2006 and 2012 was accompanied by a deterioration in job quality. Thus unemployment and capability unfriendly jobs evolved in conjunction with each other, such that no country experienced a decline in unemployment at the cost of a deterioration in job quality from a capability perspective.

Lire le document sur le site du Céreq

Céline Goffette, Josiane Vero, Youth unemployment and job quality in times of crisis : a European overview in Training and employment n° 115 (January-February 2015). – 4 p.