La responsabilité sociétale des entreprises face à la transition écologique

Lire le Bref n° 430 sur le site du Céreq

Pour les entreprises, la transition écologique prend souvent la forme de la contrainte réglementaire. Mais qu’en est-il des leviers non contraignants d’écologisation, tel celui de la « responsabilité sociétale des entreprises » (RSE) ? Comment mobilisent-elles cette démarche fondée sur l’engagement volontaire ? Dans le cadre du projet de recherche C>Terre, le Céreq s’est intéressé à la façon dont la RSE peut constituer un cadre d’appropriation par les entreprises de la question environnementale.

Emmanuel Sulzer, La responsabilité sociétale des entreprises face à la transition écologique in Céreq Bref n° 430 (2022). – 4 p.

Les pratiques de sélection : à la croisée de la formation et de l’emploi

Voir la présentation du Formation Emploi, n° 159 sur le site du Céreq

Ce numéro de Formation Emploi propose une analyse longitudinale des processus de sélection puisqu’il s’agit de démêler les effets pratiques de la sélection à l’œuvre dans la formation de celle opérée dans les entreprises. Si les prismes de l’adéquation formation-emploi et des inégalités restent prégnants en la matière, les questions de rapports au travail et à l’emploi sont souvent plus sous-jacentes. Au-delà de l’employabilité des jeunes et de la professionnalisation des formations, la montée des tensions sur le marché de l’emploi rappelle l’importance de s’interroger sur l’employeurabilité des entreprises, les conditions de travail et d’emploi, mais aussi sur le sens du travail.

Formation emploi, n° 159, 2022/3 : Les pratiques de sélection : à la croisée de la formation et de l’emploi

Transition écologique : l’État peut-il orienter l’action des secteurs professionnels ?

Lire le Bref n° 429 sur le site du Céreq

Comment les secteurs professionnels, au travers de leurs branches, anticipent-ils l’écologisation des emplois et des compétences ? Une des manières de l’évaluer est de se pencher sur les contrats d’Engagements de Développement des Emplois et des Compétences (ou EDEC) que les branches signent avec l’État. Comment ces contrats, destinés à soutenir leur effort d’anticipation des mutations économiques, intègrent-ils la transition écologique ? L’étude C>Terre du Céreq s’est intéressée aux EDEC signés dans trois secteurs : l’économie sociale et solidaire, le commerce et le BTP. Face aux enjeux écologiques, tous les secteurs ne se mobilisent pas de la même façon.

Aline Valette-Wursthen, Transition écologique : l’État peut-il orienter l’action des secteurs professionnels ? in Céreq Bref n° 429 (2022). – 4 p

Appel à communications pour les Journées du Longitudinal 2023

Le centre associé au Céreq de Caen et l’UMR ESO Espaces et Sociétés lancent un appel à communications pour les prochaines Journées du Longitudinal qui se dérouleront à Caen les 14 et 15 juin 2023.

Le thème retenu pour cette édition est Territoires et parcours : de nouvelles trajectoires d’emploi et de formation à l’épreuve des territoires.

Si le croisement « territoires et parcours » a jalonné les problématiques portées par le Céreq depuis 50 ans, quelles nouvelles trajectoires d’insertion, d’emploi et de formation se révèlent aujourd’hui à l’épreuve des territoires ? Autrement dit, quelles nouvelles questions émergent avec l’introduction de la dimension territoriale ? Ce questionnement appelle des analyses pluridisciplinaires, où la géographie interagit avec la sociologie, l’économie, la démographie, les sciences de gestion, les sciences de l’éducation et les sciences politiques.

Au-delà des trois axes proposés dans l’appel à communication ci-joint, les JDL restent ouvertes aux réflexions méthodologiques pour saisir des parcours dans le cadre de la relation emploi formation. Les communications basées sur des comparaisons internationales seront également appréciées.
Les propositions de communications sont attendues avant le 2 décembre 2022.
Toutes les informations sur cet appel sont également disponibles sur le site des JDL 2023 : https://jdl2023.sciencesconf.org/

L’Index de l’égalité professionnelle : utile mais imparfait

Lire le Bref n° 428 sur le site du Céreq

Mis en place à partir de 2019, l’Index de l’égalité professionnelle oblige désormais toutes les entreprises de plus de 50 salariés à calculer et publier leur note en matière d’écarts de rémunérations entre hommes et femmes. S’il semble permettre davantage de transparence salariale, sa mise en œuvre dans les entreprises révèle une réalité plus contrastée. Une enquête réalisée un an après la publication des premiers résultats permet d’en pointer les avancées et les limites.

Benoît Cart, Martine Pernod-Lemattre, Marie-HélèneToutin, L’Index de l’égalité professionnelle : utile mais imparfait in Céreq Bref n° 428 (2022). – 4 p.

Appel à contributions – Génération

APPEL A CONTRIBUTIONS
En 2020, dans le cadre des enquêtes Génération, le Céreq a interrogé un échantillon d’environ 25 000 sortant.es de tous niveaux de formation représentatif des 746 000 jeunes sorti.es du système éducatif en France (métropole et DROM) au cours de l’année scolaire 2016-2017. Comme pour l’exploitation des enquêtes Génération précédentes, un groupe d’exploitation va être mis en place à l’occasion de l’arrivée des données de cette enquête  Génération 2017.Ce groupe est destiné à permettre un travail coordonné d’études et de recherches dans un cadre collectif en associant des chargé.es d’études du Département des Entrées et Évolutions dans la Vie Active, des chargé.es d’études du Céreq des autres départements ou des Centres Associés Régionaux, mais aussi d’autres chercheurs et chercheuses travaillant dans les laboratoires correspondants, dans d’autres laboratoires rattachés à un établissement d’enseignement supérieur ou de recherche, des chargées d’études des services statistiques ministériels (Dares, DEPP, etc.) ou des institutions partenaires d’extension dans le cadre de l’enquête ou ayant un intérêt légitime à exploiter les données dans le cadre d’une mission de service public.
Appel à contributions >
L’inscription dans ce groupe d’exploitation permettra aux participant.es d’accéder aux bases de données avant une mise à disposition plus large des bases définitives de Génération 2017 via la plateforme Quetelet-Progedo-Diffusion gérée par l’Adisp (mi-2023). Toutefois, cet accès anticipé sera assorti d’un certain nombre d’obligations, précisées dans l’appel. La procédure de la constitution de ce groupe et le calendrier sont également précisés en fin d’appel à contributions.
Envoi des propositions à adresser :
Avant le mardi 1er novembre 2022
La première réunion du groupe est fixée au :
Mardi 15 novembre 2022de 10h00 à 16h30 (Visio et présentiel) 
Bien cordialement,L’équipe de coordination

Quelles sont les trajectoires d’insertion des jeunes dans les métiers de la transition écologique ?

Lire le Working paper n° 16 sur le site du Céreq

Le projet de recherche C>Terre conduit par le Céreq et soutenu par un financement du Pic Dares, vise à comprendre la nature des besoins en compétences liées à l’écologisation du travail et des activités. Ce projet affiche des objectifs de connaissance, à la fois au niveau macro par l’étude des parcours de formation et d’emploi dans et vers les activités associées à la transition écologique ; au niveau méso de l’instrumentation de la gestion des compétences par les branches et les entreprises où se trouvent des emplois verts et verdissants ; au niveau micro par l’analyse des procès d’action mis en œuvre par les salariés de la transition écologique et les compétences qui en résultent.

Ce Working Paper est la dernière publication d’une série de 5 ouvrages faisant chacun état de l’avancée de ces connaissances. L’analyse présentée ici repose sur un pari méthodologique : une mesure du « verdissement » des parcours d’insertion à partir du repérage dans les trajectoires des jeunes, des emplois dont l’exercice prend en compte les impacts sur l’environnement ou sont à finalité environnementale.

Mazari, Zora; Moncel, Nathalie, Quelles sont les trajectoires d’insertion des jeunes dans les métiers de la transition écologique ? – Marseille : Céreq, 2022. – 38 p. – (Working Paper; 16) .

Entre renoncer et se lancer : les projets de reconversion  à l’épreuve de la crise

Lire le Bref n0 427 sur le site du Céreq

Événement aussi inédit qu’imprévu, la crise sanitaire a interféré avec les projets de reconversion professionnelle des salariés. Comment ont-ils composé avec ce contexte ? Qu’en est-il en particulier des ouvriers et des employés, notamment les catégories les moins qualifiées ? Le volet qualitatif de l’enquête Impact, réalisée par le Céreq en 2021, met en lumière les effets de la crise selon le stade d’avancement des projets de reconversion. Entre renoncer et poursuivre coûte que coûte, ce Céreq Bref analyse les façons de penser et conduire son projet de changement professionnel en temps de crise.

Alexandra D’Agostino, Catherine Galli, Ekaterina Melnik Olive, Entre renoncer et se lancer : les projets de reconversion à l’épreuve de la crise in Céreq Bref n° 427 (2022). – 4 p.

EDEC et transition écologique, un instrument d’action publique qui verdit les politiques de branches ?

Lire le Working paper n° 15 sur le site du Céreq

Le projet de recherche C>Terre conduit par le Céreq et soutenu par un financement du Pic Dares, vise à comprendre la nature des besoins en compétences liées à l’écologisation du travail et des activités. Ce projet affiche des objectifs de connaissance, à la fois au niveau macro par l’étude des parcours de formation et d’emploi dans et vers les activités associées à la transition écologique ; au niveau méso de l’instrumentation de la gestion des compétences par les branches et les entreprises où se trouvent des emplois verts et verdissants ; au niveau micro par l’analyse des procès d’action mis en œuvre par les salariés de la transition écologique et les compétences qui en résultent.

Ce Working Paper est la quatrième publication d’une série de 5 ouvrages faisant chacun état de l’avancée de ces connaissances. Dans cette publication, les Engagements de Développement de l’Emploi et des Compétences (EDEC), outils de la politique contractuelle emploi-formation, ont été investigués afin de comprendre la dynamique que peuvent initier les politiques de branches en matière de transition écologique.

Valette-Wursthen, Aline, EDEC et transition écologique, un instrument d’action publique qui verdit les politiques de branches ?  – Marseille : Céreq, 2022. – 32 p. – (Working Paper; 15) .

Une écologisation à deux visages dans le commerce

Lire le Working paper n° 14 sur le site du Céreq

Le projet de recherche C>Terre conduit par le Céreq et soutenu par un financement du Pic Dares, vise à comprendre la nature des besoins en compétences liées à l’écologisation du travail et des activités. Ce projet affiche des objectifs de connaissance, à la fois au niveau macro par l’étude des parcours de formation et d’emploi dans et vers les activités associées à la transition écologique ; au niveau méso de l’instrumentation de la gestion des compétences par les branches et les entreprises où se trouvent des emplois verts et verdissants ; au niveau micro par l’analyse des procès d’action mis en œuvre par les salariés de la transition écologique et les compétences qui en résultent.

Ce Working Paper est la troisième publication d’une série de 5 ouvrages faisant chacun état de l’avancée de ces connaissances. Il éclaire les dynamiques d’écologisation des activités de travail en cours au sein du commerce afin de comprendre les enjeux sectoriels globaux

Hocquelet, Mathieu; Mahlaoui, Samira, Une écologisation à deux visages dans le commerce : répondre aux attentes de la clientèle et la sensibiliser aux nouvelles normes de production – Marseille : Céreq, 2022. – 26 p. – (Working Paper; 14) .

Que font les normes environnementales au travail et à la formation des salariés ?

Lire le Working paper n° 13 sur le site du Céreq

Le projet de recherche C>Terre conduit par le Céreq et soutenu par un financement du Pic Dares, vise à comprendre la nature des besoins en compétences liées à l’écologisation du travail et des activités. Ce projet affiche des objectifs de connaissance, à la fois au niveau macro par l’étude des parcours de formation et d’emploi dans et vers les activités associées à la transition écologique ; au niveau méso de l’instrumentation de la gestion des compétences par les branches et les entreprises où se trouvent des emplois verts et verdissants ; au niveau micro par l’analyse des procès d’action mis en œuvre par les salariés de la transition écologique et les compétences qui en résultent.

Ce Working Paper est la deuxième publication d’une série de 5 ouvrages faisant chacun état de l’avancée de ces connaissances. Les données de l’enquête DEFIS du Céreq nous renseigne sur qui sont les salariés dont le travail est impacté par la prise en compte des normes environnementales, et quelles sont les formations pour l’accompagner.

Béraud, Delphine; Delanoë, Anne; Moncel, Nathalie Que font les normes environnementales au travail et à la formation des salariés ?  – Marseille : Céreq, 2022. – 38 p. – (Working Paper; 13) .

De la Responsabilité Sociale de l’Entreprise (RSE) à l’écologisation : des chemins de traverse ?

Lire le Working paper n° 12 sur le site du Céreq

Le projet de recherche C>Terre conduit par le Céreq et soutenu par un financement du Pic Dares, vise à comprendre la nature des besoins en compétences liées à l’écologisation du travail et des activités. Ce projet affiche des objectifs de connaissance, à la fois au niveau macro par l’étude des parcours de formation et d’emploi dans et vers les activités associées à la transition écologique ; au niveau méso de l’instrumentation de la gestion des compétences par les branches et les entreprises où se trouvent des emplois verts et verdissants ; au niveau micro par l’analyse des procès d’action mis en oeuvre par les salariés de la transition écologique et les compétences qui en résultent.

Ce Working Paper est la première publication d’une série de 5 ouvrages faisant chacun état de l’avancée de ces connaissances. La question de la responsabilité sociale de l’entreprise – abordée dans ce texte – constitue un axe d’analyse des contextes dans lesquels les entreprises vont prendre en compte les questions environnementales.

Sulzer, Emmanuel De la Responsabilité Sociale de l’Entreprise (RSE) à l’écologisation : des chemins de traverse ? – Marseille : Céreq, 2022. – 17 p. – (Working Paper; 12) .

About environment and competences

Lire le In and Around n° 3 sur le site du Céreq

The “ecological” or “green” transition has become a key concept in current political debate (e.g. the European Green New Deal in August 2021), following that of “sustainable development” promoted by the Rio Summit of 1992. Whatever the precise term used, it underlines the need to integrate environmental concerns into production, consumption and our ways of living.

Nathalie Moncel, Dominique Méda, Liza Baghioni, Magali Jaoul-Grammare, Anne Stenger, Damien Brochier, Claudia Figari, About environment and competences – Marseille : Céreq, 2022. – 63 p. – (In and Around ; 3)

Enquête 2020 auprès de la Génération 2017. Sortants du supérieur : le niveau de diplôme ne résume pas les trajectoires d’insertion

Lire le Bref n° 426 sur le site du Céreq

Le début de carrière des jeunes sortis de l’enseignement supérieur en 2017 ne déroge pas à la règle : il est d’autant plus favorable que leur niveau d’études est élevé. Il varie néanmoins selon la spécificité de chaque diplôme, celle de la formation suivie et les caractéristiques des publics concernés. Pour la Génération 2017, les débuts dans la vie active se heurtent également au premier confinement, dont les effets varient alors davantage en fonction des segments d’emploi que du niveau de diplôme.

Fanette Merlin, Emmelie Louise Wierup, Enquête 2020 auprès de la Génération 2017. Sortants du supérieur : le niveau de diplôme ne résume pas les trajectoires d’insertion in Céreq Bref n° 426 (2022). – 4 p.

Un nouvel âge de la sélection scolaire ?

Voir la présentation du Formation Emploi, n° 158 sur le site du Céreq

Pour certaines approches économiques, la formation serait l’occasion d’augmenter son capital humain ; pour d’autres, de trier les personnes. Ce dossier illustre cette tension en interrogeant ce qui semble être un nouvel âge de la sélection scolaire confrontée à différentes formes et logiques dans un système éducatif massifié. Ce numéro est issu des 26e journées du longitudinal qui se sont déroulées à Toulouse en 2020.

Formation emploi, n° 158, 2022/2 : Un nouvel âge de la sélection scolaire ?