Chemins vers l’emploi et la vie adulte : l’inégalité des possibles

Lire le Céreq Essentiel n° 4 sur le site du Céreq

L’insertion des jeunes dans la vie active et sur le marché du travail prend du temps. Au fil des années, certains et certaines stabilisent leurs positions professionnelles, voire amorcent des carrières ascendantes, accèdent à l’autonomie et fondent des foyers. D’autres, en situation de plus grande vulnérabilité, négocient plus difficilement le passage vers l’âge adulte.
Les jeunes sont donc, en fonction notamment de leur diplôme ou de leur localisation géographique, plus ou moins bien armés pour réussir ce processus d’intégration à la fois professionnelle et sociale.
Quatre dimensions – bagage scolaire, réalité géographique, segment professionnel, émancipation puis construction d’une nouvelle famille – configurent ainsi des espaces des possibles loin d’être semblables pour des jeunes sortis du système éducatif dans une même temporalité, donc dans un même contexte économique et social. Cet ouvrage ambitionne de traiter ces quatre entrées à partir des études conduites dans le cadre d’un groupe de travail sur l’interrogation à 7 ans de l’enquête Génération 2010.

Thomas Couppié, dir., Arnaud Dupray, dir., Céline Gasquet, dir.; Elsa Personnaz, dir., Chemins vers l’emploi et la vie adulte : l’inégalité des possibles : les sept premières années de vie active de la Génération 2010 – Marseille : Céreq, 2022. – 176 p. – (Céreq Essentiels (Céreq); 4)



Citer ce billet
Doc du Céreq (2023, 4 janvier). Chemins vers l’emploi et la vie adulte : l’inégalité des possibles. Le carnet des Docks. Consulté le 25 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nv0k