De plus en plus de sélection dans un enseignement supérieur en segmentation

Lire le Céreq Echanges n° 20 sur le site du Céreq

Depuis une dizaine d’années, une série de réformes, visant à accroître la réussite des étudiants, redessine le paysage de l’enseignement supérieur français. De manière plus récente, des transformations sont également à l’œuvre dans l’enseignement secondaire, avec notamment la réforme du baccalauréat général, qui abandonne la logique des séries pour adopter celles de spécialités, dont la combinaison résulte du choix des élèves.

Trois logiques sous-tendent ces changements : individualisation des parcours, canalisation des aspirations d’orientation, renforcement des mécanismes de sélection.

Les travaux présentés dans cet ouvrage explorent les conséquences de ces réformes, et dressent un bilan dans lequel le système d’enseignement supérieur français apparaît comme de plus en plus segmenté.

Fanette Merlin dir.; Nadine Théophile dir. De plus en plus de sélection dans un enseignement supérieur en segmentation : Groupe de travail sur l’enseignement supérieur (GTES). – Marseille : Céreq, 2023. – 156 p. – (Céreq Echanges; 20)



Citer ce billet
Doc du Céreq (2024, 1 février). De plus en plus de sélection dans un enseignement supérieur en segmentation. Le carnet des Docks. Consulté le 25 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vqj1