Rapprochement exploratoire de l’enquête Génération 2017 avec des données administratives issues du système d’information sur le suivi de l’étudiant (SISE)

Lire le Working Paper n° 24 sur le site du Céreq

Le présent travail poursuit Les travaux avec les données d’origine administrative sur le parcours dans l’enseignement supérieur qui sont produites par la sous-direction des systèmes d’information et d’études statistiques (SIES), le service statistique du ministère chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche. À cet effet, l’enquête Génération 2017, collectée en 20204 auprès d’un échantillon de jeunes sortis de formation initiale au cours ou à l’issue de l’année 2016-2017, est rapprochée des données annuelles du SIES relatives aux années 2006 à 2016.

Ces dernières années, le contexte juridique et institutionnel a fortement évolué offrant de nouvelles opportunités pour mobiliser davantage les données d’origine administrative et réduire les coûts de collecte des enquêtes. Le Céreq a donc initié une série de rapprochements expérimentaux pour voir dans quelle mesure ces opportunités pouvaient permettre de faire évoluer les enquêtes Génération. Ce travail a déjà été réalisé avec les données de Pôle emploi et avec les données relatives au parcours dans l’enseignement secondaire produites par la direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP).

Depuis le début des années 1990, le dispositif d’enquêtes Génération permet au Céreq de documenter régulièrement les premières années de vie active des jeunes après leur sortie de formation initiale. Ces enquêtes abordent le parcours scolaire et les diplômes obtenus. Elles recueillent d’autres informations susceptibles de jouer sur le lien entre formation et emploi. Un calendrier mensuel d’activité collecte des informations sur la situation professionnelle mois par mois depuis la fin des études pour étudier les conditions d’accès à l’emploi. Tous les jeunes sortis du système éducatif, des jeunes arrêtant leurs études au niveau du collège sans aucun diplôme, jusqu’aux docteurs, sont interrogés de façon homogène. Comme tous les enquêtés sont sortis de formation initiale au cours ou à l’issue d’une même année scolaire, il est facile de comparer les conditions d’accès au marché du travail en fonction du niveau et de la nature de la formation initiale suivie : niveau de diplôme, spécialités, passage par une filière professionnelle, sortie d’apprentissage, etc. Les enquêtes Génération sont la seule source labellisée « statistique publique » qui le permettent. 

Stéphane Jugnot, Rapprochement exploratoire de l’enquête Génération 2017 avec des données administratives issues du système d’information sur le suivi de l’étudiant (SISE) . – Marseille : Céreq, 2024. – (Working Paper; 24) .



Citer ce billet
Doc du Céreq (2024, 5 mars). Rapprochement exploratoire de l’enquête Génération 2017 avec des données administratives issues du système d’information sur le suivi de l’étudiant (SISE). Le carnet des Docks. Consulté le 25 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vyff