Le transport de déménagement : un secteur méconnu en quête d’une identité pour soi et pour autrui

Lire le Working Paper n° 27 sur le site du Céreq

Familier pour tout un chacun en raison des mobilités professionnelles et/ou géographiques auquel il peut être soumis et qui nécessitent que soit transporté, voire stocké, son mobilier personnel ou professionnel, le secteur du transport de déménagement n’a jusqu’alors jamais fait l’objet d’une analyse sectorielle approfondie adoptant un regard sociologique. Connu en apparence, mais en fait largement inconnu, tel est le paradoxe de ce secteur dont nul ne peut dire précisément quelle est sa situation économique et sociale, quelles sont ses évolutions les plus récentes et quels sont les enjeux qui le concernent, hormis les professionnel·les qui y travaillent.

Cette note sectorielle permet d’(entr)ouvrir la boîte noire de ce secteur en mettant au jour des caractéristiques qui en font un secteur « à part » dans la branche transports et logistique. Trois d’entre elles sont particulièrement structurantes dans le sens où elles attestent d’une identité sectorielle particulière le définissant autrement que par la position dominée et infériorisée qu’on lui attribue généralement et qui contribue à son invisibilisation.

Emmanuel Quenson, Nathalie Quintero, Frédéric Séchaud, Michaël Segon, Le transport de déménagement : un secteur méconnu en quête d’une identité pour soi et pour autrui – Marseille : Céreq, 2024. – 30 p. – (Working Paper; 27) .



Citer ce billet
Doc du Céreq (2024, 21 mars). Le transport de déménagement : un secteur méconnu en quête d’une identité pour soi et pour autrui. Le carnet des Docks. Consulté le 25 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w21v