La socialisation professionnelle des enseignants du secondaire

L ‘étude de l’insertion et de la socialisation professionnelle des enseignants débutants en collèges et lycées révèle des situations très contrastées. Pour appréhender cette diversité, l’analyse de la singularité des parcours, des réorganisations successives de la pratique et du rapport au métier s’avère incontournable. L’expérience des débuts suggère de comprendre précisément la manière dont les jeunes professeurs composent avec des situations pédagogiques jalonnées d’épreuves mettant en jeu leur autorité, leur rôle dans la classe et le sens de leur engagement professionnel. Les textes réunis dans cet ouvrage éclairent différentes facettes de ce processus d’apprentissage. Dans ce contexte, la socialisation apparaît à la fois plurielle, continue et individuelle. C’est pourquoi les perspectives méthodologiques et théoriques adoptées s’intéressent à assembler les ruptures et continuités de trajectoire ou d’expériences dans un même cadre analytique. Passé et présent sont reliés selon le jeu des reconstructions et réinterprétations successives. Cette négociation des réalités du travail, en relation avec l’histoire singulière des individus et les contextes d’action, façonne les étapes de la socialisation professionnelle des enseignants. À un moment où leur recrutement se tarit en France comme ailleurs, tandis que la disparité des conditions d’enseignement bouscule leurs repères d’activité et d’identité, ces questionnements prennent un relief tout particulier.

 

Guibert, Pascal, dir. ; Perier, Pierre, dir. , La socialisation professionnelle des enseignants du secondaire : parcours, expériences, épreuves . – Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 2012. – 162 p. – (Le sens social) .