Archives du mot-clé Accompagnement

How do education professionnals cooperate to tackle early school leaving

How do education professionnals cooperate to tackle early school leaving The French national plan against early school leaving, which was launched at the start of the school year in 2014, is intended, among other things, to strengthen collaboration between education professionals in order to make headway in preventing the phenomenon. The experience of the groups for the prevention of early school leaving shows how headteachers have sought to tackle this issue of national concern and how the idea of collaborative work is taking a variety of forms at the level of the individual school.

sur le site du Céreq

Dominique Maillard, Fanette Merlin, Pascale Rouaud, Manon Olaria, How do education professionnals cooperate to tackle early school leaving in Training and Employment , n° 122 , 2016 , 4p.

« Tous » mobilisés contre le décrochage scolaire : Variations autour d’un mot d’ordre national

"Tous" mobilisés contre le décrochage scolaire - Variations autour d'un mot d'ordre nationalLe plan national contre le décrochage scolaire, lancé à la rentrée 2014, entend renforcer la collaboration entre les professionnels de l’éducation pour améliorer la prévention du phénomène.

L’expérience des groupes de prévention du décrochage scolaire (GPDS) montre comment les chefs d’établissement ont composé avec ce mot d’ordre national et comment, dans le contexte local des établissements, l’idée du travail collaboratif prend des formes concrètes plurielles.

Lire le Bref sur le site du Céreq

Dominique Maillard, Fanette Merlin, Pascale Rouaud, Manon Olaria (collab.), « Tous » mobilisés contre le décrochage scolaire : Variations autour d’un mot d’ordre national in Bref n° 345 (avril 2016). – 4 p.

Approche intégrée des politiques de l’emploi : les défis de la territorialisation et de l’individualisation

Approche intégrée des politiques de l'emploi : les défis de la territorialisation et de l'individualisationPour tenter d’enrayer la montée du chômage, les instances européennes, relayées par les gouvernements nationaux,encouragent une approche intégrée des politiques de l’emploi. Celle-ci implique une coopération des acteurs au niveau territorial, ainsi qu’une individualisation des réponses apportées aux demandeurs d’emploi. Sur le terrain, ces objectifs se heurtent à l’absence de coordination des multiples intervenants, ainsi qu’à la difficulté, pour les conseillers, de concilier approche globale et injonction de retour de à l’emploi.

Lire le Bref sur le site du Céreq

Thierry Berthet, Clara Bourgeois, Approche intégrée des politiques de l’emploi : les défis de la territorialisation et de l’individualisation in Bref n° 334 (avril 2015). – 4 p.

Accompagner les demandeurs d’emploi

Depuis trente ans, le chômage n’a jamais reflué durablement sous la barre des 8%. Sans doute est-ce là le signe qu’il est nécessaire de réformer nos politiques de l’emploi. Les mesures d’accompagnement sont essentielles pour réduire le chômage. Pourtant, la France est à la traîne. Ses politiques sont enserrées dans un millefeuille administratif dans lequel l’État, les régions, les départements et les communes interviennent, mobilisant acteurs privés comme publics, selon une palette de dispositifs mal coordonnés et encore trop rarement évalués. Or, les vertus et les limites de ces dispositifs sont aujourd’hui bien appréhendées. Il existe une très vaste littérature scientifique sur le sujet. Elle permet de dresser les contours des politiques qui fonctionnent et d’identifier les publics pour lesquels il est souhaitable de les mobiliser. Ce sont ces résultats que cet ouvrage souhaite faire découvrir.

 

 

Fontaine François; Malherbet, Franck, Accompagner les demandeurs d’emploi : En finir avec le retard français  . – Paris : Presses de Sciences Po, 2013. – 124 p. – (Sécuriser l’emploi; 1) .

La prise en charge du chômage des jeunes : ethnographie d’un travail palliatif

L’incapacité des pouvoirs publics à réduire le chômage ne signifie pas pour autant que les politiques d’insertion sont inutiles. Si les « travailleurs sociaux » – qui se confrontent aux difficultés de ceux qui accèdent, désarmés, au marché du travail – ne sauraient résoudre le problème du chômage, ils répondent, dans l’intimité des bureaux des missions locales et des salles surchargées des organismes de formation, à de multiples autres attentes. Leurs pratiques, au jour le jour, consolident celles des cadres ordinaires de socialisation (institution scolaire, famille, groupe de pairs, etc.) pour valider les prétentions professionnelles légitimes, indiquer les opportunités ouvertes ou fermées sur le marché du travail, certifier ou renforcer la valeur professionnelle accordée aux candidats, sanctionner et réformer les conduites disqualifiantes dans les entreprises. Ce travail d’insertion participe à l’« étayage » du rapport au travail de ces publics et ne peut, en ce sens, connaître l’échec. Il s’avère même une modalité à part entière de la gestion publique du chômage des jeunes dans la mesure où ses effets contribuent à la construction du rapport au monde de ceux qui en bénéficient.

Zunigo, Xavier, La prise en charge du chômage des jeunes : ethnographie d’un travail palliatif – Bellecombe-en-Bauges : Editions du Croquant, 2013. – 248 p. – (Champ social) .

Le métier de coach

Le coaching est à la mode, mais le coach demeure un inconnu. Au-delà des qualités communément admises en relation d’aide, quels sont les savoir-faire nécessaires à l’exercice de cette profession ? En utilisant la forme originale d’une correspondance pédagogique, l’auteur propose et décrit un ensemble de sept compétences fondamentales déployées dans tout coaching. Il distingue également quatre types de coaching portant respectivement sur les personnes, les relations, les groupes et les organisations. Toutes les questions importantes qui concernent le métier de coach sont abordées : les techniques d’entretien, la déontologie, la supervision, le business de coaching, etc. Le livre retrace également l’essor du coaching et donne un sens aux raisons de l’engouement actuel pour cette forme d’accompagnement personnalisé. Il clarifie les éléments de connaissance de soi, de vigilance et de qualité d’être que doit développer un coach pour bien exercer son métier.

Delivré, François, Le métier de coach : Spécifités, rôles, compétences Delivré, François. – 3e édition. – Paris : Eyrolles, 2013. – 461 p.

 

Quelle aide à la recherche d’emploi pour les diplômés du supérieur en difficulté ?

Améliorer l’accès à l’emploi des jeunes en difficulté d’insertion en sécurisant leur revenu et en les accompagnant : tel était l’objectif du revenu contractualisé d’autonomie (RCA) expérimenté en 2011 et 2012.

Décliné pour les diplômés du supérieur, le RCA s’avère peu concluant sur l’allocation. En revanche, l’accompagnement apparaît comme une réelle plus value pour ces jeunes qui disent manquer d’appui adapté au moment de leur recherche d’emploi.

Voir ce Bref sur le site du Céreq

Isabelle Borras ; Nathalie Bosse, Quelle aide à la recherche d’emploi pour les diplômés du supérieur en difficulté ? in Bref n° 313 (août 2013). – 4 p.

Faciliter la transition vers l’emploi des jeunes : stratégies locales d’accompagnement

Depuis plus de dix ans, l’accompagnement est devenu une étape incontournable des dispositifs d’insertion ou des politiques de l’emploi en général. Modalité d’action publique très utilisée auprès des publics les plus en difficulté – dont les jeunes peu qualifiés –, son usage tend aujourd’hui à s’élargir et à concerner aussi des jeunes diplômés. Pour ceux qui accompagnent le même constat s’impose : aux côtés du réseau des missions locales, une multitude de structures interviennent à un moment ou à un autre dans le processus d’accompagnement vers l’emploi des jeunes.S’appuyant sur une recherche menée de 2010 à 2012 dans quatre communes d’Île-de-France, ce nouveau volume des « Cahiers de l’action » tente de clarifier comment les professionnels qui travaillent dans des structures très différentes font vivre cette notion d’accompagnement, à la fois social et professionnel, auprès de publics eux aussi très divers, dans un contexte où chaque commune peut en outre donner ses propres orientations, impulser des actions, favoriser ou pas la coopération entre les acteurs et soutenir l’accompagnement des jeunes localement. À partir d’une réflexion sur les « cultures métiers », que celles-ci soient développées dans une agence de Pôle emploi ou dans une mission locale, dans un club de prévention ou dans un bureau information jeunesse, l’ouvrage s’interroge sur les approches mises en avant pour intervenir auprès des jeunes ? Si les critères et contraintes du cadre institutionnel influencent les modalités d’accompagnement, ce livre montre aussi qu’il reste possible pour les professionnels de personnaliser le face-à-face accompagnant/accompagné en l’adaptant aux profils des jeunes. C’est aussi ce que les jeunes entendus dans le cadre de ce travail de recherche attendent de ceux qui les accompagnent : être écoutés, rassurés, qu’on leur redonne confiance et qu’on valorise leur parole.

 

Trindade-Chadeau, Angelica, dir., Faciliter la transition vers l’emploi des jeunes : stratégies locales d’accompagnement  . – Paris : Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP), 2012. – 87 p.. – (Cahiers de l’action. jeunesses, pratiques et territoires; 37) .

Accompagnateur en RH : les quatre dimensions de l’accompagnement professionnel

page couv.Ce livre, programme pour apprendre l’accompagnement, propose un ensemble de repères pour agir en tant que professionnel responsable, réflexif et autonome et devenir un accompagnateur en ressources humaines qui saura développer son style personnel à partir de ces quatre dimensions : faire travailler l’accompagné sur ses enjeux, contenir le cheminement de l’accompagné, questionner pour problématiser, favoriser la construction de réponses propres à l’accompagné.
Ce référentiel d’activités est issu d’analyses de pratiques en situation d’accompagnement de coaching en individuel, de coaching d’équipe, de missions de consultant et de médiateur.

Vial, Michel; Mamy-Rahaga, Armand; Tellini, Annie. Accompagnateur en RH : les quatre dimensions de l’accompagnement professionnel,. – Bruxelles : De Boeck Supérieur, 2013. – 121 p.- (manager RH) .

Apprendre au travail

Dans bon nombre de contextes professionnels, ce qu’il est convenu d’appeler traditionnellement la « formation », organisée dans des espaces-temps distincts du travail, tend aujourd’hui à céder le pas à une variété de pratiques visant explicitement à favoriser les apprentissages au cœur même des situations de travail, à rendre le travail plus « formateur » (coaching, mentoring, tutorat, communautés de pratiques, etc.).
Face à un tel engouement, il est temps de s’interroger en profondeur sur les processus spécifiques à l’œuvre dans ce type d’apprentissage, sur les facteurs individuels et contextuels qui y participent, et in fine, sur les pratiques censées favoriser l’apprentissage du et au travail. S’appuyant sur les théories et les recherches les plus récentes dans le domaine, l’ouvrage a pour ambition de fournir un certain nombre de pistes de réflexion et d’action en réponse aux préoccupations des professionnels de la formation, de l’accompagnement et du management soucieux du développement des compétences en situation de travail.
L’ouvrage donne la parole à un large panel de chercheurs spécialistes du domaine, explorant au fil des chapitres les diverses facettes de la problématique, dans un langage accessible et en phase directe avec les préoccupations des professionnels.

 

Bourgeois, Etienne, dir.,  Durand, Marc, dir. , Apprendre au travail – Paris : Presses universitaires de France, 2012,  226 p. – (Apprendre).

 

Formation, qualification, emploi en Normandie : la construction des parcours

Les textes réunis dans le présent ouvrage sont issus des communications présentées à la deuxième journée d’étude « Formation, qualification, emploi en Normandie » qui s’est tenue le 16 novembre 2009 à l’université de Caen Basse-Normandie et a rassemblé une cinquantaine de responsables institutionnels, de doctorants et de chercheurs appartenant aux trois universités normandes (Caen, Le Havre et Rouen).
L’ouvrage propose ainsi une information scientifique sur la construction des parcours d’orientation et d’insertion des jeunes dans le bassin normand. L’analyse porte sur les trajectoires scolaires, incluant l’enseignement professionnel, en public et en privé, et privilégie les questions que posent les projets professionnels et leur accompagnement par des politiques publiques menées à l’échelon local.

 

Devineau, Sophie, dir. ; Léger, Alain, dir. ; Formation, qualification, emploi en Normandie : la construction des parcours ; Journée d’étude « Formation, qualification, emploi en Normandie » (16 novembre 2009; Université de Caen Basse-Normandie, Caen). – Caen : Presses universitaires de Caen, 2012. – 214 p.

Pour un accompagnement global des parcours de VAE

Les parcours de VAE sont souvent perçus comme longs,mais leur durée n’est pas la seule cause de la fréquence des abandons.

L’évaluation d’un contrat d’objectifs et de moyens (COM) sur la VAE en région Bretagne souligne la pertinence d’un accompagnement global, de la première orientation à la période post-jury. Elle insiste également sur la nécessaire implication des acteurs économiques pour la réussite des parcours.

 

 Disponible sur le site du Céreq

 

Nathalie Beaupère, Gérard Podevin, Pour un accompagnement global des parcours de VAE , Bref n° 302, novembre 2012. – 4 p.

La réussite à l’université : du tutorat au plan licence

Les éditions de Boeck proposent cet ouvrage sur la démocratisation à l’université pour l’accès aux études supérieures comme pour la formation des étudiants, intitulé « La réussite à l’université : du tutorat au plan licence » d’Emmanuelle Annoot.

La réussite des étudiants à l’université ou, plus précisément, la lutte contre l’échec en premier cycle est un axe majeur des politiques de l’enseignement supérieur français lors de cette dernière décennie. De plus, cette période a été marquée par de profonds bouleversements avec la participation des établissements au processus de Bologne et la proclamation de la loi du 10 août sur les libertés et responsabilités des universités. Aujourd’hui, les enseignants du supérieur vivent ces changements dans leurs pratiques quotidiennes. Que signifie faire réussir les étudiants dans l’université du XXIe siècle ? Quelles politiques et pratiques pédagogiques ont été mises en œuvre ? …

Lire la suite sur  le site de l’éditeur.

Annoot, Emmanuelle, La réussite à l’université : du tutorat au plan licence, De Boeck, 2012. – 168 p.

 

Les tisseurs de quotidien

Les éditions Erès proposent un ouvrage sur l’éthique et l’accompagnement des personnes vulnérables intitulé : « Les tisseurs de quotidien », d’Arlette Durual et de Patrick Perrard

Dans le secteur des personnes âgées, ou des enfants et des adultes lourdement handicapés, le partage et l’accompagnement du quotidien semblent maintenant réservés à quelques professionnels, dont le travail tend à être dévalorisé. Pourtant, lorsque les AMP ou les moniteurs-éducateurs font le récit des « petits riens », s’appliquent à donner le sens du geste, ils révèlent la richesse de ce qui chaque jour s’accomplit. Les auteurs témoignent, à travers de nombreux exemples, de la nécessité d’inscrire l’action de ces professionnels du côté de l’humanité et de l’éthique de l’accompagnement plutôt que du côté de l’opérationnalité et de la technicité.

En savoir plus sur le site de l’éditeur.

Durual Arlette, Perrard Patrick, Les tisseurs de quotidien : pour une éthique de l’accompagnement de personnes vulnérables , Toulouse : Erès, 2012. – 147 p.