Archives par mot-clé : Approche locale

Des territoires plus favorables aux débuts de carrière

Lire le Céreq Bref n° 415 sur le site du Céreq

La transformation des territoires, du fait de la démographie, des évolutions des secteurs d’activité et de la métropolisation, a profondément modifié la géographie de l’insertion ces dernières années. Ainsi, certaines zones présentent des particularités qui favorisent les débuts de carrières, notamment sur le plan de la rémunération. Introduire le territoire comme dimension d’analyse permet de questionner les interactions qui se jouent entre espaces de résidence et débuts de carrière, au-delà des caractéristiques intrinsèques des jeunes, et de pointer des zones d’emploi plus ou moins favorables.

Patrice Caro, Agnès Checcaglini, Jean-Pascal Guironnet, Des territoires plus favorables aux débuts de carrière in Céreq Bref n° 415 (2021). – 4 p.

L’adaptation locale des diplômes : Retours sur la mise en œuvre du plan « 500 nouvelles formations »

Lire le Céreq études sur le site du Céreq

Ce rapport rend compte d’un projet de recherche mené pour le compte de la Direction générale de l’enseignement scolaire (DGESCO ) entre 2017 et 2018. Les questions qu’il soulève autour d’une meilleure adaptation des diplômes professionnels aux besoins du monde économique n’en demeurent pas moins d’actualité en 2020. En effet, la recherche d’une meilleure adéquation entre formation et emploi, qualifiée en son temps par des spécialistes du champ d’ « introuvable »1 traverse le débat public depuis des décennies.

L’origine de la convention de recherche passée avec la DGESCO remonte à 2016. Á cette période en effet, le ministère de l’Éducation nationale s’est engagé, dans le cadre d’un partenariat Etat/Régions, à dynamiser la formation professionnelle des jeunes en créant 500 nouvelles formations professionnelles à la rentrée 2017 sur tout le territoire, ciblées notamment sur les métiers en tension et les métiers d’avenir, du CAP au BTS . Comme le rappelait la Ministre en mars 2017, « la carte des formations de l’enseignement professionnel et son élaboration conjointe avec les Régions, est un élément essentiel pour l’insertion professionnelle : celle-ci doit être adaptée aussi bien aux aspirations et aux projets de nos élèves qu’aux besoins économiques des territoires»

Françoise Kogut-Kubiak ; Emmanuel Quenson, Collab.; Florence Ryk, Collab. L’adaptation locale des diplômes : Retours sur la mise en œuvre du plan « 500 nouvelles formations »   – Marseille : Céreq, 2020. – 44 p. – (Céreq Etudes; 33)

Quand l’offre de formation de l’Éducation nationale s’adapte aux besoins des territoires

Lire le Bref n° 393 sur le site du Céreq

La question de l’adaptation locale des diplômes aux besoins en compétences des entreprises est au cœur des préoccupations des pouvoirs publics. Il existe du côté du ministère de l’Éducation nationale deux formes spécifiques d’adaptation locale de l’offre de formation : les formations complémentaires d’initiatives locales (FCIL) et, plus récemment, la «coloration» des diplômes , selon les termes des acteurs territoriaux du système éducatif. Une étude du Céreq apporte un éclairage sur ces deux modalités, encore peu développées et trop souvent méconnues du grand public.

Françoise Kogut-Kubiak, Quand l’offre de formation de l’Éducation nationale s’adapte aux besoins des territoires in Bref n° 393 (2020). – 4 p