Archives par mot-clé : BNQ -Bas niveau de qualification

Le transport de déménagement : un secteur méconnu en quête d’une identité pour soi et pour autrui

Lire le Working Paper n° 27 sur le site du Céreq

Familier pour tout un chacun en raison des mobilités professionnelles et/ou géographiques auquel il peut être soumis et qui nécessitent que soit transporté, voire stocké, son mobilier personnel ou professionnel, le secteur du transport de déménagement n’a jusqu’alors jamais fait l’objet d’une analyse sectorielle approfondie adoptant un regard sociologique. Connu en apparence, mais en fait largement inconnu, tel est le paradoxe de ce secteur dont nul ne peut dire précisément quelle est sa situation économique et sociale, quelles sont ses évolutions les plus récentes et quels sont les enjeux qui le concernent, hormis les professionnel·les qui y travaillent.

Cette note sectorielle permet d’(entr)ouvrir la boîte noire de ce secteur en mettant au jour des caractéristiques qui en font un secteur « à part » dans la branche transports et logistique. Trois d’entre elles sont particulièrement structurantes dans le sens où elles attestent d’une identité sectorielle particulière le définissant autrement que par la position dominée et infériorisée qu’on lui attribue généralement et qui contribue à son invisibilisation.

Emmanuel Quenson, Nathalie Quintero, Frédéric Séchaud, Michaël Segon, Le transport de déménagement : un secteur méconnu en quête d’une identité pour soi et pour autrui – Marseille : Céreq, 2024. – 30 p. – (Working Paper; 27) .

Intégrer l’accompagnement social à la formation : retours sur un dispositif régional

Lire le Bref n° 449 sur le site du Céreq

Pour les personnes dites « éloignées de l’emploi », l’entrée dans un dispositif d’insertion et de formation se double souvent d’un accompagnement social, visant à résoudre leurs difficultés liées aux conditions de vie. Un dispositif régional a permis d’expérimenter l’intégration de ce volet social par les organismes de formation. L’accompagnement devient ainsi multidimensionnel et individualisé, dans le but de minimiser ruptures et « coutures » propices aux abandons.

Ce Céreq Bref présente une évaluation qualitative de ce dispositif, qui éclaire la mise en œuvre et la réception, mais aussi les facteurs de réussite ou d’échec d’un tel accompagnement.

Pierre-Yves Bernard, Valérie Gosseaume, Karine Meslin, Manuella Roupnel-Fuentes, Joanne Walker, Intégrer l’accompagnement social à la formation : retours sur un dispositif régional in Céreq Bref n° 449 (2024). – 4 p.

Le développement des compétences des salariés peu qualifiés

Lire le Céreq Etudes n° 46 sur le site du Céreq

Ce rapport s’inscrit dans le cadre du projet VAL.U.E C.H.A.IN Competitiveness (VALidating and Upskilling Employees’ Competences Hence Accruing INdustry competitiveness), un projet européen bénéficiant d’un financement dans le cadre du programme EaSI (emploi, affaires sociales et inclusion) de la Commission européenne. L’objectif ici est de dresser un panorama des travailleurs peu qualifiés de plus de 50 ans en France, de leurs relations avec la formation continue et plus particulièrement avec les compétences numériques. Le document est organisé en trois parties distinctes. La première examine tout d’abord les différentes définitions possibles d’un travailleur peu qualifié, exercice nécessaire pour pouvoir mener une analyse statistique de cette population spécifique. La faible qualification n’implique pas nécessairement l’absence de qualité : un individu sans qualifications formelles n’est pas sans compétences, de même que tout emploi requiert nécessairement un minimum de savoir-faire et de connaissances.

Marion Lambert, Isabelle Marion-Vernoux, Le développement des compétences des salariés peu qualifiés : Projet VAL.U.E.C.H.A.IN.  – Marseille : Céreq, 2023. – 42 p. – (Céreq Etudes; 46) .