Archives par mot-clé : Branche professionnelle

Les observatoires prospectifs des métiers et des qualifications

Couv-Ceeq-Etudes-35Lire le Céreq Etudes n° 35 sur le site du Céreq

Le paysage institutionnel des branches professionnelles est en plein bouleversement. Avec le processus de fusion des branches entamé en 2014 et la réforme du droit de la négociation collective, la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel de septembre 2018 ouvre ainsi une réforme de la formation professionnelle et redéfinit les compétences et le périmètre des instances paritaires de branches que sont les Commissions paritaires nationales de l’emploi et de la formation professionnelle (CPNEFP ), les opérateurs de compétences (OPCO ) et les observatoires prospectifs des métiers et des qualifications (OPMQ ). Outils techniques au service des branches professionnelles, chargés d’éclairer leur choix en matière de politique emploi-formation, les OPMQ sont impactés dans leur mode d’organisation et de fonctionnement avec le regroupement des branches professionnelles au sein de structures plus vastes et interbranche que sont les OPCO .

C’est dans ce cadre, pour suivre et comprendre les évolutions à l’œuvre, que France compétences a sollicité, fin 2019, un partenariat d’études avec le Céreq pour réaliser un état des lieux des différentes configurations des OPMQ , identifier leurs pratiques et caractériser leurs modes de fonctionnement. Cet état des lieux s’est appuyé sur l’articulation d’un volet quantitatif, basé sur une enquête par internet, et d’un volet qualitatif appuyé sur des entretiens.

Anne Delanoë , Nathalie Quintero , Aline Valette-Wursthen , Edmond Noack (collab.), Les observatoires prospectifs des métiers et des qualifications, Céreq Etudes, n° 35, 2021, 52 p.

The observatories become fully operational

Lire le Training and employment n° 150 sur le site du Céreq

The occupations and skills observatories (OSOs), set up throughout the French economy since 2004, provide technical expertise in support of employment and training policy in the various occupational sectors. Having developed and diversified their work over time, they have firmly established themselves as veritable sources of technical and strategic support. Faced with growing needs to anticipate firms’occupational and skill requirements, the social partners are drawing on their output in all areas of negotiation at industry level. Nevertheless, the current evolution ofthe institutional landscape is creating tensions around the OSOs’ autonomy and positioning.

Anne Delanoë, Nathalie Quintero, Aline Valette-Wursthen, The observatories become fully operational in Training and employment n° 150 (2021). – 4 p.

Observatoires prospectifs des métiers et des qualifications, l’âge de la maturité

Lire le Bref n° 398 sur le site du Céreq

Généralisés depuis 2004, les Observatoires prospectifs des métiers et des qualifications (OPMQ ) sont des outils d’expertise au service de la politique emploi-formation des branches professionnelles. Développant et diversifiant leurs travaux au fil du temps, ils se sont imposés comme de véritables appuis techniques et stratégiques. Face aux besoins croissants d’anticipation des emplois et des compétences, les partenaires sociaux mobilisent leurs productions dans l’ensemble des registres de la négociation de branche. Pour autant, l’évolution actuelle du paysage institutionnel suscite des tensions en matière d’autonomie et de positionnement des OPMQ .

Anne Delanoë, Nathalie Quintero, Aline Valette-Wursthen, Observatoires prospectifs des métiers et des qualifications, l’âge de la maturité in Bref n° 398 (2020). – 4 p

Le Céreq a réalisé pour le compte de l’Observatoire des industries chimiques (OPIC) une étude sur l’évolution des métiers et l’alimentation des emplois non-cadres dans les entreprises des industries chimiques. L’étude poursuit ainsi un double objectif : analyser les évolutions des métiers en lien avec les changements de technologies, de process et d’organisation et caractériser les modes d’alimentation des emplois (recrutements et mobilités internes).  Sont concernées certaines familles professionnelles où se concentrent la grande majorité des emplois non-cadres (fabrication, conditionnement, laboratoire, l’ensemble qualité-hygiène-sécurité-santé-environnement), dans les secteurs de l’activité de production chimique et celui de la R&D.

Cette étude a permis les publications suivantes :

Evolution des métiers et des emplois non-cadres dans les industries chimiques – Volume 1 – Analyses, Fred Séchaud, Hubert Amarillo, Damien Brochier, Anne Delanoë, Agnès Legay, Céreq Etudes n°11, mai 2017.

Évolution des métiers et des emplois non-cadres dans les industries chimiques – Volume 2 – Monographies, Fred Séchaud, Hubert Amarillo, Damien Brochier, Anne Delanoë, Agnès Legay, Céreq Etudes n°12, mai 2017.

Un éclairage sur les métiers de la fabrication et de la maintenance : Dans les industries chimiques,  » on capte, on forme, on embauche « , Fred Séchaud et Agnès Legay, Céreq Bref n°355, 2017.

La reconnaissance des diplômes dans les classifications de branches – Des évolutions sans révolution

La reconnaissance des diplômes dans les classifications de branches - Des évolutions sans révolutionLa référence aux diplômes reste toujours aussi présente dans le classement des emplois des branches professionnelles, dans un contexte d’évolution des modèles de grilles de classification.

Parallèlement, la place des certifications de branche s’accroît. Si la reconnaissance des diplômes ne s’opère qu’au moment de l’accès à l’emploi, celle des certificats de qualification professionnelle (CQP) se produit aussi tout au long du déroulement de carrière des salariés en poste.

Lire le Bref sur le site du Céreq

Pascal Caillaud, Nathalie Quintero, Frédéric Séchaud, La reconnaissance des diplômes dans les classifications de branches : Des évolutions sans révolution in Bref n° 339 (octobre 2015). – 4 p.

L’appui des branches professionnelles aux entreprises : trois logiques d’action

L'appui des branches professionnelles aux entreprises : trois logiques d'actionTrois instances assurent le pilotage et la mise en œuvre des politiques emploi-formation dans les branches professionnelles. Sur une base commune, leurs missions se déclinent de façon singulière en fonction du contexte et des enjeux propres à chacune. À l’heure où leur fonction d’appui aux entreprises est affirmée, cette étude illustre les configurations propres à trois branches professionnelles correspondant à trois logiques d’action contrastées.

Lire le Bref sur le site du Céreq

Alexandra D’Agostino, Maël Dif-Pradalier, Nathalie Quintero, L’appui des branches professionnelles aux entreprises : trois logiques d’action in Bref n° 338 (septembre 2015). – 4 p.