Archives par mot-clé : Chômage

L’effet des conditions d’insertion professionnelle sur l’entrée en parentalité selon l’origine migratoire

Cet article L-effet-des-conditions-d-insertion-professionnelle-sur-l-entree-en-parentalite-selon-l-origine-migratoire_largeanalyse l’effet du chômage sur le calendrier de naissance du premier enfant. Il montre notamment que les décisions de fécondité sont retardées lorsque les jeunes hommes et femmes font face au chômage, ou que les hommes et les femmes issus de l’immigration maghrébine ont en moyenne leur premier enfant plus tardivement après la fin de leurs études initiales. Cependant, toutes choses égales par ailleurs, les hommes issus de l’immigration maghrébine n’ont pas un calendrier d’entrée en parentalité différent de celui des natifs.

Les données longitudinales  mobilisées sont issues des enquêtes Génération 98 et 2004 du Céreq.

Lire le document sur le site du Céreq

Dupray, Arnaud; Pailhé, Ariane, L’effet des conditions d’insertion professionnelle sur l’entrée en parentalité selon l’origine migratoire  – Marseille : Céreq, 2016. – 31 p. – (Net.Doc; 148) .

Youth unemployment and job quality in times of crisis : a European overview

Youth unemployment and job quality in times of crisis : a European overviewThe economic crisis has hit young Europeans particularly hard. In the vast majority of countries, the rise in youth unemployment to unprecedented levels between 2006 and 2012 was accompanied by a deterioration in job quality. Thus unemployment and capability unfriendly jobs evolved in conjunction with each other, such that no country experienced a decline in unemployment at the cost of a deterioration in job quality from a capability perspective.

Lire le document sur le site du Céreq

Céline Goffette, Josiane Vero, Youth unemployment and job quality in times of crisis : a European overview in Training and employment n° 115 (January-February 2015). – 4 p.

Approche intégrée des politiques de l’emploi : les défis de la territorialisation et de l’individualisation

Approche intégrée des politiques de l'emploi : les défis de la territorialisation et de l'individualisationPour tenter d’enrayer la montée du chômage, les instances européennes, relayées par les gouvernements nationaux,encouragent une approche intégrée des politiques de l’emploi. Celle-ci implique une coopération des acteurs au niveau territorial, ainsi qu’une individualisation des réponses apportées aux demandeurs d’emploi. Sur le terrain, ces objectifs se heurtent à l’absence de coordination des multiples intervenants, ainsi qu’à la difficulté, pour les conseillers, de concilier approche globale et injonction de retour de à l’emploi.

Lire le Bref sur le site du Céreq

Thierry Berthet, Clara Bourgeois, Approche intégrée des politiques de l’emploi : les défis de la territorialisation et de l’individualisation in Bref n° 334 (avril 2015). – 4 p.

Chômage et qualité de l’emploi des jeunes : un tour de l’Europe en crise

Chômage et qualité de l’emploi des jeunes :  un tour de l'Europe en criseLa crise a particulièrement touché les jeunes en Europe. Dans la grande majorité des pays, la montée du chômage juvénile jusqu’à des niveaux inédits s’est accompagnée d’une détérioration de la qualité de leur emploi sur la période 2006-2012. Ainsi, chômage et mauvaise qualité des emplois ont évolué de concert, si bien qu’aucun pays n‘a connu une baisse du chômage au prix d’une dégradation de la qualité de l’emploi.

Lire le Bref sur le site du Céreq

Céline Goffette, Josiane Vero, Chômage et qualité de l’emploi des jeunes : un tour de l’Europe en crise in Bref n° 332 (février 2015). – 4 p.

Leavers from higher education : increased levels of education have not prevented a rise in unemployment

Leavers from higher education: increased levels of education have not prevented a rise in unemploymentThe young people who left higher education in 2010 and were surveyed as part of Céreq’s education-to-work transition surveys are not immune to the effects of the deteriorating economic situation. Although they are more highly qualified as a result of the introduction of the LMD (in French: licence, master, doctorat) degree structure, they are more likely to be unemployed and are slightly less well paid than their predecessors who left in 2004. Non-completers are still the group most at risk, but those with vocational degrees have also suffered the effects of the recession.

Lire le document sur le site du Céreq

Boris Ménard, Leavers from higher education : increased levels of education have not prevented a rise in unemployment in Training and employment n° 111 (May-June 2014). – 4 p.

Sortants du supérieur : la hausse du niveau de formation n’empêche pas celle du chômage

Sortants du supérieur : la hausse du niveau de formation n'empêche pas celle du chômageLes jeunes sortis de l’enseignement supérieur en 2010,interrogés dans le cadre des enquêtes Génération,n’échappent pas à la dégradation de la conjoncture. Bien que plus diplômés sous l’effet de la réforme du LMD, ils sont plus souvent au chômage et un peu moins rémunérés que leurs prédécesseurs sortis en 2004. Les non-diplômés restent les plus exposés, mais l’insertion des diplômés de la voie professionnelle subit également les effets de la crise.

Lire le document en ligne

Boris Ménard, Sortants du supérieur : la hausse du niveau de formation n’empêche pas celle du chômage, in Bref n° 322 (septembre 2014). – 4 p.

Le taux de chômage selon le diplôme

L’Observatoire des inégalités publie un article sur le taux de chômage selon le diplôme. Reprenant les données 2010 de l’Insee, il montre que « le taux de chômage des non diplômés est près de trois fois supérieur à celui des diplômés d’études supérieures. Le diplôme est plus que jamais un atout pour accéder à l’emploi… »

Lire l’article : Le taux de chômage selon le diplôme, Observatoire des inégalités