Archives par mot-clé : Colloque

Sélections, du système éducatif au marché du travail

Lire le Céreq Echanges n° 16 sur le site du Céreq

Les enjeux des 26e journées du longitudinal (JDL ) étaient d’examiner les formes de la sélection, ainsi que leurs évolutions et leurs articulations, d’interroger l’expérience de celles et de ceux qui sont sélectionnés et de celles et de ceux qui sélectionnent et de distinguer les ressemblances et les dissemblances entre les deux univers scolaire et professionnel. L’approche longitudinale requise pour ces journées a permis d’analyser les sélections successives au fil des parcours, dans le système éducatif puis vers et sur le marché du travail, ceci notamment en examinant les déterminants qui conduisent à accéder ou non à telle ou telle position dans le système éducatif (niveau, filière, spécialité, etc.), ou sur le marché du travail (qualification, secteur, etc.). À cette fin, les contributions se sont appuyées sur des méthodes quantitatives, via des enquêtes nationales ou locales, ou qualitatives, par des entretiens biographiques et/ou des interrogations répétées.

Marianne Blanchard, Gérard Boudesseul, Thomas Couppié, Dominique Epiphane, Jean-François Giret, Philippe Lemistre, Christelle Manifet, Boris Ménard, Benjamin Saccomanno, Catherine Soldano, Patrick Werquin, Sélections, du système éducatif au marché du travail : XXVIèmes journées du longitudinal Toulouse, 12-13 novembre 2020 – Marseille : Céreq, 2021. – 787 p. – (Céreq Echanges; 16).

L’entreprise rend-elle compétent.e ?

Cet ouvrage rassemble l’ensemble des études et travaux présentés par les différents expert.e.s du Céreq dans le cadre de la Biennale 2020.

La sixième Biennale du Céreq a été organisée sous forme de webinaire en septembre 2020 avec pour thématique : « L’entreprise rend-elle compétent.e ? »

Dupray, Arnaud (dir.) ; Gasquet, Céline (dir.) ; Lefresne, Florence, (dir.) L’entreprise rend-elle compétent.e ?  – Marseille : Céreq, 2020. – 138 p. – (Céreq Essentiels; 2) .

Parcours professionnels et formation : des liens renouvelés

Actes de la journée d’étude du 7 décembre 2018 organisée par le

Conseil national d’évaluations de la formation professionnelle (CNEFP) et le Céreq

Lire le Céreq échanges n° 9 sur le site du Céreq + accès aux vidéos

Lancé par le Conseil national d’évaluations de la formation professionnelle (CNEFP), réalisé par le Céreq et financé par le Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP), le Dispositif d’enquêtes sur la formation et itinéraires des salariés (Defis) suit sur cinq années (2014-2019) les itinéraires de 16 000 personnes représentatives des salariés en poste fin 2013.
Cette journée d’étude s’est déroulée en suivant trois sessions thématiques : « Apprendre au travail : la part du formel et de l’informel », « La formation comme liberté professionnelle » et « À quoi sert la formation continue ? ». Elle présente les résultats des trois premières vagues de l’enquête en les mettant en regard des orientations de la réforme de 2018 en cours de déploiement.

Pierre Carloni, Marion Lambert et Isabelle Marion-Vernoux (coordonnateurs), Parcours professionnels et formation : des liens renouvelés : Actes de la journée d’étude du 7 décembre 2018 organisée par le Conseil national d’évaluations de la formation professionnelle (CNEFP) et le Céreq – Marseille : Céreq ; Paris : CNEFP, 2019. – 62 p. – (Céreq Echanges; 9)

La professionnalisation peut-elle ignorer l’employabilité ?

Lire le Céreq Echanges n° 8 sur le site du Céreq

La professionnalisation peut-elle ignorer l’employabilité ? C’est à cette question que les chercheur.e.s, venu.e.s d’horizons disciplinaires différents, étaient invité.e.s à répondre lors de la quatrième journée d’étude organisée en février 2017 par le réseau toulousain Evaluation-Formation-Emploi (EFE). Il s’agissait pour chacun.e de dégager les enjeux inhérents à ces deux notions et les recoupements éventuels auxquels elles pouvaient donner lieu au sein de leur propre discipline, voire de disciplines différentes.

Comme le soulignent les contributions rassemblées dans cet ouvrage, les questions de professionnalisation et d’employabilité apparaissent de plus en plus centrales dans l’analyse de la relation formation-emploi. Rarement mises en perspective, les deux notions semblent appartenir à deux univers différents. La professionnalisation – davantage centrée sur la formation – viserait à mieux préparer les individus à exercer une profession, et l’employabilité – davantage centrée sur l’emploi – désignerait de manière plus générale l’ensemble des compétences utiles pour s’insérer sur le marché du travail, s’adapter aux évolutions de l’emploi et faire carrière. La mise en lien des deux notions permet de dépasser cette distinction par trop réductrice et montre leur porosité.

Catherine Béduwé, Catherine Soldano et Sandrine Croity-Belz, dir. La professionnalisation peut-elle ignorer l’employabilité ? Applications à l’enseignement supérieur et à la formation tout au long de la vie : Séminaire du réseau interdisciplinaire Evaluation-Formation-Emploi (EFE) Centre Associé Régional du Céreq de Toulouse  – Marseille : Céreq, 2018. – 130 p. – (Céreq Echanges; 8) .

La démarche ergologique, une contribution originale à la compréhension des relations entre la formation et l’emploi

Il s’agit, dans ce numéro, de s’interroger sur ce que peut apporter la démarche ergologique à la compréhension des relations formation-emploi-travail, d’un point de vue conceptuel et méthodologique. Cette publication comprend les articles issus d’une séance thématique du Séminaire d’Analyse du travail (SEMAT) du Céreq. Elle complète une série de publications antérieures (collection Relief Céreq) également issues des travaux du séminaire, et visant à présenter, discuter et confronter d’autres approches pour analyser le travail, et à saisir les liens entre les savoirs et les agirs professionnels.

Lire le Céreq Echanges n° 7

Samira Mahlaoui, Jean-Paul Cadet (coord.), La démarche ergologique, une contribution originale à la compréhension des relations entre la formation et l’emploi : Séminaire d’Analyse du Travail (SEMAT) du Céreq  /  Séminaire d’Analyse du Travail, SEMAT 2016 (décembre 2016; Céreq, Marseille) . – Marseille : Céreq, 2018. – 109 p. – (Céreq Echanges; 7)

Journée d’étude. Parcours professionnels et formation : des liens renouvelés

Vous êtes invité.e à la journée organisée par le

CNEFP (Conseil national d’évaluations de la formation professionnelle)

& le Céreq

le vendredi 7 décembre 2018

de 9h30 à 17h00 avec déjeuner-buffet sur place offert

au Conseil économique, social et environnemental (CESE) – PARIS

Présentation complète sur le site du Céreq

S’inscrire

24èmes Journées du longitudinal « Jeunesse(s) et transitions vers l’âge adulte : quelles permanences, quelles évolutions depuis 30 ans ? »

Ces deux journées seront l’occasion de s’interroger sur l’évolution de l’insertion professionnelle des jeunes sur longue période et ainsi de caractériser les permanences observables mais, également, les principaux changements identifiables en matière de transition des jeunes vers l’âge adulte et la vie professionnelle.
Les travaux présentés pourront relever de différents champs scientifiques et notamment de la démographie, de l’économie, de la psychologie, des sciences de l’éducation, de la sociologie.
Pour participer à ces deux journées, inscrivez-vous en cliquant ici.
Attention : nombre de places limité.
Inscriptions jusqu’au vendredi 11 mai 2018.

APPEL A COMMUNICATION – XXIVèmes JOURNÉES DU LONGITUDINAL

Bonjour,

Veuillez trouver ci-dessous le lien permettant de télécharger l’appel à communication pour les prochaines Journées du longitudinal qui se dérouleront à Marseille les 7 et 8 juin 2018.

Ces XXIVèmes JDL, organisées par le Céreq, auront pour thème : Jeunesse(s) et transitions vers l’âge adulte : quelles permanences, quelles évolutions depuis trente ans ?

Télécharger l’appel en cliquant ici 

Les propositions de communication sont à adresser avant le 15 novembre 2017, sous format électronique à l’adresse : jdl2018@cereq.fr

Séminaire de l’atelier « Mondes sociaux des TPE-PME » le 24 mai 2017 à Montpellier

Le prochain séminaire de l’atelier « Les mondes sociaux des TPE-PME » se tiendra à Montpellier le 24 mai. Il aura pour thème : « Apports et limites de la  proximité dans les pratiques de GRH des petites entreprises. »

Organisateurs : Zeineddine Khelfaoui,  maître de conférences en sciences économiques, directeur du centre associé du Céreq – ARTDev, université de Montpellier 3 , Stéphane Michun, chargé d’étude au centre associé du Céreq – ARTDev, université de Montpellier 3.

Inscription obligatoire

L’incomplétude relative des petites entreprises et l’importance de la proximité dans les choix, jugements et pratiques de nombreux dirigeants-propriétaires ont alimenté toutes sortes de discours et de politiques associant comme une évidence petite entreprise et territoire dans une dépendance réciproque. En s’appuyant sur ces entreprises à « taille humaine » et en favorisant leur maillage, on pourrait impulser un développement endogène apportant aux territoires emplois, stabilité et solidarité (districts industriels, systèmes productifs locaux, pôles de compétitivité). Inversement, en s’appuyant sur les acteurs supports du territoire, on pourrait aider efficacement les petites entreprises à se moderniser, à affiner leurs pratiques de GRH voire à croître (thématique des « guichets » ou des « services de proximité »). Certes, les acteurs du développement territorial sont de plus en plus nombreux à associer les petites entreprises à leurs projets et d’innombrables petites entreprises sont amenées à prendre appui sur les potentialités de leur environnement local afin d’améliorer la résolution de nombreux problèmes d’information, d’innovation, d’organisation du travail, de recrutement ou de formation mais ne conclut-on pas un peu hâtivement à la primauté du territoire ? Cette journée reviendra sur les approches en termes de proximité (géographique, organisationnelle, institutionnelle, cognitive, etc.) et les objets, territoire et réseau, qui leur sont associés. L’accent sera mis sur leur pertinence du point de vue de la compréhension (et de l’outillage) des pratiques de GRH des petites entreprises : dialogue social, recrutement, partage de main-d’œuvre, formation, etc. Une attention particulière sera portée aux entreprises les plus petites et au défi de leur théorisation malgré leur extrême diversité.

Télécharger le programme

Journées d’étude : « Le syndicalisme en actes », 27-28 avril 2017, Aix-en-Provence

Journées d’études organisées par le LEST autour du thème « Le syndicalisme en actes : approches ethnographiques du travail syndical » les 27 et 28 avril 2017.

Comité d’organisation : Baptiste Giraud – LEST-AMU, Yolaine Gassier – CHERPA-LEST, IEP/AMU, Cristina Nizzoli – IRES-LEST.

 Fred Séchaud interviendra le 28 avril, dans le cadre de l’atelier n°3 : « L’activité des  mandataires syndicaux dans les organismes paritaires. La professionnalisation du paritarisme au prisme d’un outil de rationalisation et de reconnaissance du travail syndical ».

Affiche du colloqueL’analyse du travail syndical a rarement été abordée en tant que telle, en dehors d’un récent numéro de la Nouvelle revue de psychosociologie (2014). Dans le prolongement de cette première contribution, l’ambition de ces journées d’étude peut être résumée autour de trois enjeux. Elle est d’abord de mettre en évidence ce que peut apporter à la compréhension des métamorphoses et des ressorts de l’activité des militants et des représentants syndicaux une approche ethnographique de leurs pratiques, équipée notamment de la “boîte à outils” de la sociologie de l’action collective. Par ailleurs, les travaux rassemblés dans ces journées d’étude visent à interroger ces processus de recomposition des modalités du travail syndical à différentes échelles, dans ses différentes scènes d’interaction (dans ses relations aux salariés, aux adhérents, aux directions), et donc sous ses différentes dimensions : qu’il s’agisse du travail de représentation institutionnelle ou bien du travail de mobilisation des groupes défendus. Enfin, la volonté de ces journées d’études est de ne pas réduire l’analyse du travail syndical aux seules organisations syndicales de salariés. L’objectif est au contraire de mettre en perspective les pratiques de leurs représentants avec celles que l’on peut observer auprès de leurs homologues dans les organisations patronales et agricoles. Il s’agit ainsi de saisir le travail qui se déroule à l’intérieur de ces différents espaces de l’action syndicale dans ce qu’ils ont à la fois de distinct et de commun.

Ces différents points de réflexion seront développés dans le cadre de cinq ateliers  :

  • Produire et tenir l’organisation syndicale
  • Rendre service. Formes et usages des activités de service dans les organisations syndicales françaises
  • Gérer, cogérer
  • Négocier. Les modalités pratiques du travail de négociation
  • Mobiliser. Savoirs et savoir-faire dans la mobilisation

Présentation et programme détaillé sur le site du LEST

Les transitions professionnelles tout au long de la vie. Nouveaux regards, nouveaux sens, nouvelles temporalités ?

ech-1XXIIIèmes Journées d’étude sur les données longitudinales dans l’analyse du marché du travail Rennes, 8 et 9 décembre 2016 CREM – Université de Rennes1

Les XXIIIèmes Journées du longitudinal (JDL) proposent cette année de porter un nouveau regard sur les transitions professionnelles. Il ne s’agit plus seulement d’une menace qu’il faut craindre mais également, sous certaines conditions, d’opportunités dans le parcours des individus, susceptibles d’ouvrir à une réorientation professionnelle ou à de nouvelles perspectives de mobilités.

La problématique des transitions professionnelles tout au long de la vie se propose donc d’englober, d’une part les dynamiques à l’œuvre dans les parcours biographiques et professionnels au-delà des seules périodes d’entrée dans la vie active et, d’autre part, les conséquences des changements structurels et institutionnels sur l’anticipation des transitions. Elle vise également à prendre en compte la pluralité des transitions et la diversité des publics concernés.

Lire le Céreq Echanges sur le site du Céreq

Maurice Baslé, Nathalie Beaupère, Chantal Guéguen, Sabina Issehnane, Fabien Moizeau, Anne Moysan-Louazel, Gérard Podevin, Jennifer Urasadettan, Gérard Boudesseul, Thomas Couppié, Jean-François Giret, Philippe Lemistre et Patrick Werquin (coordonnateurs), Les transitions professionnelles tout au long de la vie. Nouveaux regards, nouveaux sens, nouvelles temporalités ? XXIIIèmes Journées d’étude sur les données longitudinales dans l’analyse du marché du travail Rennes, 8 et 9 décembre 2016 CREM Université de Rennes1 in  Marseille : Céreq, 2016. – 520 p. – (Céreq Echanges; 1) .

L’articulation des démarches quantitative et qualitative pour analyser le travail : mythe ou réalité ?

L'articulation des démarches quantitative et qualitative pour analyser le travail : mythe ou réalité ?Ce troisième numéro Relief dédié au Séminaire méthodologique d’Analyse du travail (SEMAT) du Céreq, porte sur un sujet qui n’est pas nouveau en soi, mais qui constitue encore aujourd’hui une question vive dans le champ des sciences humaines et sociales en général, et dans les disciplines qui s’intéressent aux questions de formation, d’emploi et de travail. C’est celui de l’articulation entre les approches quantitatives et les approches qualitatives.

Lire le Relief sur le site du Céreq

Samira Mahlaoui, L’articulation des démarches quantitative et qualitative pour analyser le travail : mythe ou réalité ? – Marseille : Céreq, 2015. – 91 p. – (Relief. Échanges du Céreq; 52) .

Alternance et professionnalisation : des atouts pour les parcours des jeunes et les carrières ?

Alternance et professionnalisation : des atouts pour les parcours des jeunes et les carrières ? XXIIes journées d’étude sur les données longi...XXIIes journées d’étude sur les données longitudinales dans l’analyse du marché du travail, Lille, 10-11 décembre 2015

Ces 22èmes Journées du Longitudinal (JDL) abordent la question de la professionnalisation des formations, particulièrement sujette à controverse, dans une conjoncture, où les difficultés d’insertion professionnelle des jeunes persistent, alors qu’il est en même temps régulièrement fait état de difficultés de recrutement, de pénurie de « talents » dans de nombreux métiers ou secteurs d’activité. Pour de nombreux observateurs, l’explication de ce paradoxe serait la mauvaise ou insuffisante adaptation du contenu des formations aux besoins des emplois. Cette réponse est peut-être hâtive et inappropriée, alors que les mesures visant à « professionnaliser » les formations n’ont jamais été aussi développées.

Télécharger le Relief sur le site du Céreq

Gérard Boudesseul, dir. ; Benoît Cart, dir. ; Thomas Couppié, dir. ; Jean-François Giret, dir. ; Philippe Lemistre, dir. ; Marie-Hélène Toutin, dir. ; Patrick Werquin, dir.  Alternance et professionnalisation : des atouts pour les parcours des jeunes et les carrières ? Journées d’étude sur les données longitudinales dans l’analyse du marché du travail (JDL n° XXII; 10-11 décembre 2015; Lille) – Marseille : Céreq, 2015. – 478 p. – (Relief. Échanges du Céreq; 50) .

4ème Biennale du Céreq, Mercredi 7 octobre à Paris

Négocier, réguler, accompagner. La relation formation-emploi au prisme des branches professionnelles.

WebQuelle place pour les diplômes dans la construction conventionnelle des qualifications ? Comment les branches construisent-elles leurs politiques emploi-formation ? Avec quels outils de diagnostic et de prospective ? L’articulation branches/territoires, quelles formes de coopération entre acteurs ?

Ces questions seront abordées lors de la 4ème Biennale du Centre d’études et de recherches sur les qualifications organisée le mercredi 7 octobre 2015 à la Cité internationale universitaire de Paris.

Pour plus d’informations >> biennale2015.cereq.fr

La crise, une opportunité pour agir durablement sur les territoires ?

La crise, une opportunité pour agir durablement sur les territoires ?La 7ème édition de l’Université d’été « Emploi, compétences et territoires » s’est déroulée les 19, 20 et 21 juin 2013 à Montpellier avec pour thématique « La crise, une opportunité pour agir durablement sur les territoires ? ». Comme chaque année, les organisateurs de cette manifestation ont eu à cœur de faciliter la mise en réseau d’acteurs venus d’horizons fort divers. Des chercheurs en sociologie, philosophie, gestion, économie ou géographie ont ainsi côtoyé des professionnels du développement territorial, des acteurs de la politique publique, des entrepreneurs, des responsables des ressources humaines et des représentants des partenaires sociaux.

Lire le document sur le site du Céreq

Stéphane Michun, dir. ; Université d’été « Emploi, compétences et territoires » (7; 19, 20 et 21 juin 2013; Montpellier). La crise, une opportunité pour agir durablement sur les territoires ? : 7è Université d’été « Emploi, compétences et territoires » – Marseille : Céreq, 2014. – 65 p. – (Relief. Échanges du Céreq; 49) .