Archives par mot-clé : Enseignement professionnel

L’entrée sur le marché du travail des jeunes de la voie professionnelle rénovée

Parmi les sortants de la Génération 2013, se trouvent, pour la première fois, les détenteurs du nouveau baccalauréat professionnel en trois ans.

Cette réforme, qui réorganise la voie professionnelle, interroge autant les parcours éducatifs que les élèves accomplissent désormais que les trajectoires d’emploi que vont connaître les sortants de cette filière rénovée. En la matière, il s’avère que, bien que plus nombreux, les bacheliers professionnels conservent une place bien identifiée dans les organisations productives.

Lire le Bref n° 365 sur le site du Céreq

Valérie Ilardi, Olivier Joseph, Emmanuel Sulzer, L’entrée sur le marché du travail des jeunes de la voie professionnelle rénovée, in Bref n° 365 (2018). – 4 p.

How they became eco-friendly architects

How they became eco-friendly architectsThe environmental quality of buildings is an opportunity and,at the same time, a challenge for architects. On the one hand, it gives them a chance to make ‘sustainability’ part of the overall objective of architectural quality; on the other hand, it requires them to acquire new knowledge and competences in a context characterised by economic difficulties and the repositioning of many actors in construction. It is also a challenge for architect training, which has to respond to contemporary issues.

Lire le document sur le site du Céreq

Paul Kalck, How they became eco-friendly architects in Training and employment n° 120 (November-December 2015). – 4 p

Comment ils sont devenus architectes écoresponsables

Comment ils sont devenus architectes écoresponsablesLa qualité environnementale des constructions est une opportunité en même temps qu’un défi pour les architectes. Une opportunité d’intégrer la « durabilité » à l’objectif de qualité architecturale. Un défi parce que cela nécessite de nouvelles connaissances et compétences, dans un contexte marqué par les difficultés économiques et le repositionnement de nombreux acteurs de la construction. Ce défi est aussi celui de la formation qui se doit de répondre aux enjeux contemporains.

Lire le Bref sur le site du Céreq

Paul Kalck, Comment ils sont devenus architectes écoresponsables in Bref n° 342 (janvier 2015). – 4 p.

La domination scolaire : sociologie de l’enseignement professionnel et de son public

Le système éducatif a connu des transformations très profondes ces trente dernières années, en lien notamment avec les politiques visant à mener 80 0/o d’une classe d’âge au niveau du baccalauréat mais aussi avec les transformations du système productif. Les promesses de démocratisation scolaire ont fait long feu. Non seulement la majorité des enfants appartenant aux classes populaires continue d’être orientée, au sortir du collège, vers l’enseignement professionnel, mais ces réformes n’ont en rien remis en cause la division entre filières générales et professionnelles, renforçant au contraire la domination symbolique des premières sur les secondes.
L’enseignement professionnel constitue ainsi un cas privilégié pour étudier l’évolution de l’emprise des hiérarchies scolaires, ainsi que les modalités selon lesquelles les jeunes d’origine populaire s’approprient leurs destins scolaires et sociaux. Comment s’opèrent leur orientation scolaire et leur socialisation aux rôles subalternes qu’ils seront amenés à jouer dans la division sociale du travail ? Comment s’y prennent-ils pour aménager leur condition présente ? Quels clivages internes aux classes populaires l’étude de l’enseignement professionnel permet-elle de révéler ?

 

Ugo Palheta, La domination scolaire : Sociologie de l’enseignement professionnel et de son public, Presses universitaires de France, 2012. – 354 p.- (Le lien social) .

 en savoir plus sur le site de l’éditeur