Archives par mot-clé : Entreprise

L’entreprise rend-elle compétent.e ?

Cet ouvrage rassemble l’ensemble des études et travaux présentés par les différents expert.e.s du Céreq dans le cadre de la Biennale 2020.

La sixième Biennale du Céreq a été organisée sous forme de webinaire en septembre 2020 avec pour thématique : « L’entreprise rend-elle compétent.e ? »

Dupray, Arnaud (dir.) ; Gasquet, Céline (dir.) ; Lefresne, Florence, (dir.) L’entreprise rend-elle compétent.e ?  – Marseille : Céreq, 2020. – 138 p. – (Céreq Essentiels; 2) .

¿Todos informados… todos formados?

Lire le document sur le site du Céreq

Para ejercer los derechos de formación hay que conocerlos. A los trabajadores pueden informarles sobre el tema diferentes instancias: la jerarquía y los responsables de formación o recursos humanos, colegas o los representantes del personal, o incluso sus propias búsquedas. Pero según el modo de difusión, la información afecta a diferentes
categorías de asalariados, y no tiene las mismas consecuencias sobre su acceso efectivo a la formación.

Carole Brunet, Géraldine Rieucau, ¿Todos informados… todos formados? in Calificaciones y empleo n° 112 (2020). – 4 p.

A comparative perspective on training in Europe: French companies hit a glass ceiling

Lire le Training and employment n° 148 sur le site du Céreq

Since 2005, European companies’ training effort has been growing and practices have been diversifying. French companies, which were initially among those providing the most training, have shown great stability over time, having for the most part retained a model based on classroom-based training. The act on “The Freedom to Choose One’s Professional Future” (la loi Avenir professionnel), which has given companies an opportunity to introduce new practices, could make it easier for employees to maintain their competencies in adverse economic conditions.

Agnès Checcaglini, Isabelle Marion-Vernoux, A comparative perspective on training in Europe: French companies hit a glass ceiling in Training and employment n° 148 (2020). – 4 p

Regards comparatifs sur la formation en Europe : un plafond de verre du côté des entreprises françaises

Lire le Bref n° 392 sur le site du Céreq

Depuis 2005, l’effort de formation des entreprises européennes est en croissance et les pratiques se diversifient. Les entreprises françaises, initialement parmi les plus formatrices, font preuve d’une grande stabilité dans le temps, conservant un modèle prédominant fondé sur les cours et les stages. La loi Avenir professionnel, impulsant de nouvelles pratiques d’entreprises, pourrait faciliter le maintien des compétences des salariés dans une conjoncture économique défavorable.

Agnès Checcaglini, Isabelle Marion-Vernoux, Regards comparatifs sur la formation en Europe : un plafond de verre du côté des entreprises françaises in Bref n° 392 (2020). – 4 p

Biennale 2020 du Céreq : “L’entreprise rend-elle compétent.e ?”

Photo de Jérôme BREZILLON / Tendance Floue

[RAPPEL]
– Inscription en avant-première –

« L’entreprise rend-elle compétent.e ? »

Pour répondre à cette question au cœur des débats et des politiques publiques,
le Céreq apportera son éclairage construit à partir de travaux scientifiques sur le champ.
 
 
Journée animée par Nicolas LAGRANGE, Journaliste à l’AEF
Organisée en séquences et zooms autour de la présentation de travaux.
 

Pré-programme

Journée animée par Nicolas LAGRANGE, journaliste à l’AEF

Début de matinée | « L’entreprise rend-elle compétent.e à travers son implication dans la formation initiale ? »

  • L’entreprise dans les systèmes de formation initiale – comparaisons internationales.
  • Comment un secteur organise son offre de formation pour faire en sorte que l’entreprise rende le jeune compétent.e, notamment via l’apprentissage ?
  • Le rôle des professionnels dans l’élaboration des diplômes, cadre juridique et évolutions.
  • Quand l’entreprise devient (aussi) organisme de formation…

Fin de matinée | Mise en perspective : Conférence de Jean-Louis GENARD

 » Mais pourquoi parle-t-on autant des compétences ? « 

  • Philosophe et docteur en sociologie, dont les travaux portent principalement sur l’éthique, la responsabilité, les politiques publiques, en particulier les politiques sociales.

Déjeuner sous forme de buffet

Après-midi | « L’entreprise rend-elle compétent.e à travers la formation continue et le travail ? »

  • Apprendre au travail en début de vie active.
  • Entreprises du secteur du numérique : un enjeu d’adaptation permanent des compétences.
  • Les entreprises sous-traitantes et les difficultés pour s’y former.
  • L’entretien professionnel peut-il contribuer au développement des compétences ?
  • Les conséquences des transitions numérique et écologique sur le développement des compétences et le rôle des entreprises.

(Titres de interventions non définitifs)

Toutes les informations sur la Biennale 2020
www.cereq.fr/biennale-2020-lentreprise-rend-elle-competente

Tous informés… tous formés ?

Lire le Bref n° 378 sur le site du Céreq

Pour activer ses droits à la formation, encore faut-il bien les connaître. Les salariés peuvent être informés de différentes façons sur le sujet : par la hiérarchie et les responsables de la formation ou des ressources humaines, par les collègues ou les représentants du personnel, ou encore par leurs propres recherches. Mais selon son mode de diffusion, l’information touche des catégories de salariés différentes, et n’a pas les mêmes conséquences sur leur accès effectif à la formation. 

Carole Brunet, Géraldine Rieucau, Tous informés… tous formés ? in Bref n° 378 (2019). – 4 p.

La adaptación de las competencias, un desafío para las empresas del sector digital

En el sector digital la innovación está en el corazón del crecimiento. Para favorecerla, las empresas deben más que en otros sectores reclutar personal calificado y cuidar el mantenimiento y renovación de las competencias de sus trabajadores. La formación inicial, la formación continua en sus diferentes formas y la alternancia se utilizan en gran medida en un continuum que podría prefigurar una tendencia más general.

Lire le Calificaciones y empleo n° 102

Jean-Marie Dubois, Patrick Rousset, La adaptación de las competencias, un desafío para las empresas del sector digital in Calificaciones y empleo n° 102 (2017). – 4 p.

El trabajo en el corazón de los aprendizajes en empresa

Para la mayoría de los empleadores, las competencias de los trabajadores se adquieren menos por medio de formaciones organizadas que mediante el ejercicio del trabajo. El dispositivo Defis permite mostrar que los trabajadores inscriptos en las dinámicas de trabajo más portadoras de aprendizajes informales son también los que más acceden a la formación organizada. Esta constatación es particularmente marcada para los asalariados que ocupan los puestos menos calificados.

Lire le Calificaciones y empleo n° 99

Christine Fournier, Marion Lambert, Isabelle Marion-Vernoux, El trabajo en el corazón de los aprendizajes en empresa in Calificaciones y empleo n° 99 (2017). – 4 p.

L’éducation à l’esprit d’entreprendre en questions

Ce dossier de Formation Emploi est dédié à l’éducation à l’esprit d’entreprendre.
En effet, la richesse de la dynamique entrepreneuriale invite à dépasser le seul domaine de la création d’entreprise, même si on y inclut activités marchandes et non marchandes. On s’intéresse ici plus largement à l’esprit d’entreprendre, c’est-à-dire à l’esprit d’initiative plutôt qu’à l’esprit de création d’entreprise, au processus plutôt qu’au résultat du processus entrepreneurial.

Formation emploi n° 140 : Présentation et sommaire sur le site du Céreq

Formation emploi, n° 140, octobre-décembre 2017 : L’éducation à l’esprit d’entreprendre en questions

Adapting skills : a challenge digital companies have to meet

Innovation is a key factor in growth in the digital sector. In order to foster innovation, digital companies must, to a greater extent than elsewhere in the economy, recruit skilled personnel and ensure that their employees’ skills are maintained and updated. Considerable use is made of initial education, continuing training in its various forms and block-release programmes in a continuum that might prefigure a more general tendency.

Lire le Training & employment n° 131

Jean-Marie Dubois, Patrick Rousset, Adapting skills : a challenge digital companies have to meet in Training and employment n° 131 (September-October 2017). – 4 p.

Company-based training vs. employees’ aspirations

Although employees in low-skilled jobs are as likely as any others to express an interest in receiving training, they actually submit significantly fewer applications for training. How can this gap be explained? While a wish to receive training goes hand in hand with employees’ perception of their career prospects, in conjunction with their aspirations, the submission of applications for training is determined more by companies’ practices.

Lire le Training & employment n° 130

Jean-Marie Dubois, Ekaterina Melnik-Olive, Company-based training vs. employees’ aspirations in Training and employment n° 130 (July-August 2017). – 4 p.

L’adaptation des compétences, un défi à relever pour les entreprises du numérique

Dans le secteur du numérique, l’innovation est au cœur de la croissance. Pour la favoriser, les entreprises doivent, plus qu’ailleurs, recruter du personnel qualifié et veiller au maintien et au renouvellement des compétences de leurs salariés. La formation initiale, la formation continue sous ses différentes formes et l’alternance sont largement mobilisées, dans un continuum qui pourrait préfigurer une tendance plus générale.

Lire le Bref sur le site du Céreq

Jean-Marie Dubois, Patrick Rousset, L’adaptation des compétences, un défi à relever pour les entreprises du numérique in Bref n° 358 (2017). – 4 p.

La formation en entreprise face aux aspirations des salariés

Alors que les salariés occupant les emplois les moins qualifiés expriment, aussi souvent que les autres, le souhait de se former, ils formulent nettement moins de demandes de formation. Comment expliquer ce décalage ? Si le souhait de se former va de pair avec les perspectives professionnelles perçues par les salariés, en lien avec leurs aspirations, l’expression de demandes de formation relève plutôt des pratiques d’entreprises.

Lire le Bref sur le site du Céreq

Jean-Marie Dubois, Ekaterina Melnik-Olive, La formation en entreprise face aux aspirations des salariés in Bref n° 357 (2017). – 4 p.

Work at the heart of firm-based learning

For most employers, employees acquire competences less by taking part in organised training programmes than by carrying out their work tasks. The training and employee trajectory surveys (dispositif d’enquêtes sur les formations et itinéraires des salariés/Defis) show that employees whose work dynamics offer the best opportunities for informal learning are also the ones who enjoy the highest levels of access to organised training. This is particularly true for employees in the least skilled jobs.

Lire le document sur le site du Céreq

Christine Fournier, Marion Lambert, Isabelle Marion-Vernoux , Work at the heart of firm-based learning in Training and employment n° 126 (décembre 2016). – 4 p.

Le travail au cœur des apprentissages en entreprise

Pour une majorité d’employeurs, les compétences des salariés s’acquièrent moins par des formations organisées que par l’exercice du travail.

Le dispositif Defis permet de montrer que les salariés inscrits dans les dynamiques de travail les plus porteuses d’apprentissages informels sont également ceux qui accèdent le plus à la formation organisée. Ce constat est particulièrement marqué pour les salariés occupant les emplois les moins qualifiés.

Lire le Bref sur le site du Céreq

Christine Fournier, Marion Lambert, Isabelle Marion-Vernoux, Le travail au cœur des apprentissages en entreprise in Bref n° 353 (2017). – 4 p.