Archives par mot-clé : Entreprise

L’entreprise face à l’enjeu compétences : ce que nous enseignent les travaux du Céreq

Lire le Céreq Etudes n° 48 sur le site du Céreq

De la formation initiale à la formation continue, des stratégies RH au marché du travail et aux politiques de l’emploi, il n’est pas un domaine où le terme de compétences ne soit mobilisé. Au point que nos institutions publiques en portent désormais la marque. France compétences est ainsi devenue l’instance centrale de régulation de la formation professionnelle et de la certification et le plan d’investissement dans les compétences a représenté ces dernières années le premier levier de politique publique en matière de formation des « publics fragiles ».

Bien que le terme recouvre une pluralité de sens et de situations, un consensus semble exister pour faire de la construction, du développement et de la reconnaissance des compétences des salariés, un enjeu majeur de politique publique à la fois du point de vue de l’horizon des nouveaux métiers et des nouvelles professionnalités à l’heure des transitions numérique et écologique, et du point de vue de la conversion de mobilités souvent subies par les salariés (fin de contrats précaires, licenciements) en mobilités choisies. La traduction progressive de l’objectif de sécurisation des parcours figure au cœur des grands accords et des dispositifs légaux qui ont encadré la formation professionnelle depuis les quinze dernières années. La compétence se voit ainsi érigée en « protection sociale active du XXIe Siècle » par la loi du 5 septembre 2018. Mais quelle place l’entreprise tient-elle dans ce processus ? Quelle partition joue-t-elle pour contribuer à développer les compétences dont une majorité d’employeurs disent par ailleurs avoir tant besoin ? Le Céreq a tenu sa biennale en 2020 sur cette question (Dupray, Gasquet, Lefresne, coord., 2020). La présente contribution de Florence LEFRESNE, directrice générale du Céreq, préalablement publiée sous forme d’article dans la Revue Cadres (n°497, juillet 2023) en enrichit les apports grâce à de nombreux travaux récents.

Florence Lefresne, L’entreprise face à l’enjeu compétences : ce que nous enseignent les travaux du Céreq . – Marseille : Céreq, 2023. – 16 p. – (Céreq Etudes; 48) .

La responsabilité sociétale des entreprises face à la transition écologique

Lire le Bref n° 430 sur le site du Céreq

Pour les entreprises, la transition écologique prend souvent la forme de la contrainte réglementaire. Mais qu’en est-il des leviers non contraignants d’écologisation, tel celui de la « responsabilité sociétale des entreprises » (RSE) ? Comment mobilisent-elles cette démarche fondée sur l’engagement volontaire ? Dans le cadre du projet de recherche C>Terre, le Céreq s’est intéressé à la façon dont la RSE peut constituer un cadre d’appropriation par les entreprises de la question environnementale.

Emmanuel Sulzer, La responsabilité sociétale des entreprises face à la transition écologique in Céreq Bref n° 430 (2022). – 4 p.

Que font les normes environnementales au travail et à la formation des salariés ?

Lire le Working paper n° 13 sur le site du Céreq

Le projet de recherche C>Terre conduit par le Céreq et soutenu par un financement du Pic Dares, vise à comprendre la nature des besoins en compétences liées à l’écologisation du travail et des activités. Ce projet affiche des objectifs de connaissance, à la fois au niveau macro par l’étude des parcours de formation et d’emploi dans et vers les activités associées à la transition écologique ; au niveau méso de l’instrumentation de la gestion des compétences par les branches et les entreprises où se trouvent des emplois verts et verdissants ; au niveau micro par l’analyse des procès d’action mis en œuvre par les salariés de la transition écologique et les compétences qui en résultent.

Ce Working Paper est la deuxième publication d’une série de 5 ouvrages faisant chacun état de l’avancée de ces connaissances. Les données de l’enquête DEFIS du Céreq nous renseigne sur qui sont les salariés dont le travail est impacté par la prise en compte des normes environnementales, et quelles sont les formations pour l’accompagner.

Béraud, Delphine; Delanoë, Anne; Moncel, Nathalie Que font les normes environnementales au travail et à la formation des salariés ?  – Marseille : Céreq, 2022. – 38 p. – (Working Paper; 13) .

De la Responsabilité Sociale de l’Entreprise (RSE) à l’écologisation : des chemins de traverse ?

Lire le Working paper n° 12 sur le site du Céreq

Le projet de recherche C>Terre conduit par le Céreq et soutenu par un financement du Pic Dares, vise à comprendre la nature des besoins en compétences liées à l’écologisation du travail et des activités. Ce projet affiche des objectifs de connaissance, à la fois au niveau macro par l’étude des parcours de formation et d’emploi dans et vers les activités associées à la transition écologique ; au niveau méso de l’instrumentation de la gestion des compétences par les branches et les entreprises où se trouvent des emplois verts et verdissants ; au niveau micro par l’analyse des procès d’action mis en oeuvre par les salariés de la transition écologique et les compétences qui en résultent.

Ce Working Paper est la première publication d’une série de 5 ouvrages faisant chacun état de l’avancée de ces connaissances. La question de la responsabilité sociale de l’entreprise – abordée dans ce texte – constitue un axe d’analyse des contextes dans lesquels les entreprises vont prendre en compte les questions environnementales.

Sulzer, Emmanuel De la Responsabilité Sociale de l’Entreprise (RSE) à l’écologisation : des chemins de traverse ? – Marseille : Céreq, 2022. – 17 p. – (Working Paper; 12) .

Comparación de la formación en Europa: un techo de cristal para las empresas francesas

Lire le Calificaciones y empleo n° 120 sur le site du Céreq

Desde 2005, el esfuerzo de formación de las empresas europeas crece y las prácticas se diversifican. Las empresas francesas, inicialmente entre las que más formaban, muestran una gran estabilidad en el tiempo, conservando un modelo predominante basado en cursos y pasantías. La Ley Futuro Profesional, que fomenta nuevas prácticas empresariales, podría facilitar el mantenimiento de las competencias de los trabajadores en una coyuntura económica desfavorable.

Agnès Checcaglini,Isabelle Marion-Vernoux, Comparación de la formación en Europa: un techo de cristal para las empresas francesas in Calificaciones y empleo n° 120 (2021). – 4 p.

L’entreprise rend-elle compétent.e ?

Cet ouvrage rassemble l’ensemble des études et travaux présentés par les différents expert.e.s du Céreq dans le cadre de la Biennale 2020.

La sixième Biennale du Céreq a été organisée sous forme de webinaire en septembre 2020 avec pour thématique : « L’entreprise rend-elle compétent.e ? »

Dupray, Arnaud (dir.) ; Gasquet, Céline (dir.) ; Lefresne, Florence, (dir.) L’entreprise rend-elle compétent.e ?  – Marseille : Céreq, 2020. – 138 p. – (Céreq Essentiels; 2) .

¿Todos informados… todos formados?

Lire le document sur le site du Céreq

Para ejercer los derechos de formación hay que conocerlos. A los trabajadores pueden informarles sobre el tema diferentes instancias: la jerarquía y los responsables de formación o recursos humanos, colegas o los representantes del personal, o incluso sus propias búsquedas. Pero según el modo de difusión, la información afecta a diferentes
categorías de asalariados, y no tiene las mismas consecuencias sobre su acceso efectivo a la formación.

Carole Brunet, Géraldine Rieucau, ¿Todos informados… todos formados? in Calificaciones y empleo n° 112 (2020). – 4 p.

A comparative perspective on training in Europe: French companies hit a glass ceiling

Lire le Training and employment n° 148 sur le site du Céreq

Since 2005, European companies’ training effort has been growing and practices have been diversifying. French companies, which were initially among those providing the most training, have shown great stability over time, having for the most part retained a model based on classroom-based training. The act on “The Freedom to Choose One’s Professional Future” (la loi Avenir professionnel), which has given companies an opportunity to introduce new practices, could make it easier for employees to maintain their competencies in adverse economic conditions.

Agnès Checcaglini, Isabelle Marion-Vernoux, A comparative perspective on training in Europe: French companies hit a glass ceiling in Training and employment n° 148 (2020). – 4 p

Regards comparatifs sur la formation en Europe : un plafond de verre du côté des entreprises françaises

Lire le Bref n° 392 sur le site du Céreq

Depuis 2005, l’effort de formation des entreprises européennes est en croissance et les pratiques se diversifient. Les entreprises françaises, initialement parmi les plus formatrices, font preuve d’une grande stabilité dans le temps, conservant un modèle prédominant fondé sur les cours et les stages. La loi Avenir professionnel, impulsant de nouvelles pratiques d’entreprises, pourrait faciliter le maintien des compétences des salariés dans une conjoncture économique défavorable.

Agnès Checcaglini, Isabelle Marion-Vernoux, Regards comparatifs sur la formation en Europe : un plafond de verre du côté des entreprises françaises in Bref n° 392 (2020). – 4 p

Biennale 2020 du Céreq : “L’entreprise rend-elle compétent.e ?”

Photo de Jérôme BREZILLON / Tendance Floue

[RAPPEL]
– Inscription en avant-première –

“L’entreprise rend-elle compétent.e ?”

Pour répondre à cette question au cœur des débats et des politiques publiques,
le Céreq apportera son éclairage construit à partir de travaux scientifiques sur le champ.
 
 
Journée animée par Nicolas LAGRANGE, Journaliste à l’AEF
Organisée en séquences et zooms autour de la présentation de travaux.
 

Pré-programme

Journée animée par Nicolas LAGRANGE, journaliste à l’AEF

Début de matinée | “L’entreprise rend-elle compétent.e à travers son implication dans la formation initiale ?”

  • L’entreprise dans les systèmes de formation initiale – comparaisons internationales.
  • Comment un secteur organise son offre de formation pour faire en sorte que l’entreprise rende le jeune compétent.e, notamment via l’apprentissage ?
  • Le rôle des professionnels dans l’élaboration des diplômes, cadre juridique et évolutions.
  • Quand l’entreprise devient (aussi) organisme de formation…

Fin de matinée | Mise en perspective : Conférence de Jean-Louis GENARD

” Mais pourquoi parle-t-on autant des compétences ? “

  • Philosophe et docteur en sociologie, dont les travaux portent principalement sur l’éthique, la responsabilité, les politiques publiques, en particulier les politiques sociales.

Déjeuner sous forme de buffet

Après-midi | “L’entreprise rend-elle compétent.e à travers la formation continue et le travail ?”

  • Apprendre au travail en début de vie active.
  • Entreprises du secteur du numérique : un enjeu d’adaptation permanent des compétences.
  • Les entreprises sous-traitantes et les difficultés pour s’y former.
  • L’entretien professionnel peut-il contribuer au développement des compétences ?
  • Les conséquences des transitions numérique et écologique sur le développement des compétences et le rôle des entreprises.

(Titres de interventions non définitifs)

Toutes les informations sur la Biennale 2020
www.cereq.fr/biennale-2020-lentreprise-rend-elle-competente

Tous informés… tous formés ?

Lire le Bref n° 378 sur le site du Céreq

Pour activer ses droits à la formation, encore faut-il bien les connaître. Les salariés peuvent être informés de différentes façons sur le sujet : par la hiérarchie et les responsables de la formation ou des ressources humaines, par les collègues ou les représentants du personnel, ou encore par leurs propres recherches. Mais selon son mode de diffusion, l’information touche des catégories de salariés différentes, et n’a pas les mêmes conséquences sur leur accès effectif à la formation. 

Carole Brunet, Géraldine Rieucau, Tous informés… tous formés ? in Bref n° 378 (2019). – 4 p.

La adaptación de las competencias, un desafío para las empresas del sector digital

En el sector digital la innovación está en el corazón del crecimiento. Para favorecerla, las empresas deben más que en otros sectores reclutar personal calificado y cuidar el mantenimiento y renovación de las competencias de sus trabajadores. La formación inicial, la formación continua en sus diferentes formas y la alternancia se utilizan en gran medida en un continuum que podría prefigurar una tendencia más general.

Lire le Calificaciones y empleo n° 102

Jean-Marie Dubois, Patrick Rousset, La adaptación de las competencias, un desafío para las empresas del sector digital in Calificaciones y empleo n° 102 (2017). – 4 p.

El trabajo en el corazón de los aprendizajes en empresa

Para la mayoría de los empleadores, las competencias de los trabajadores se adquieren menos por medio de formaciones organizadas que mediante el ejercicio del trabajo. El dispositivo Defis permite mostrar que los trabajadores inscriptos en las dinámicas de trabajo más portadoras de aprendizajes informales son también los que más acceden a la formación organizada. Esta constatación es particularmente marcada para los asalariados que ocupan los puestos menos calificados.

Lire le Calificaciones y empleo n° 99

Christine Fournier, Marion Lambert, Isabelle Marion-Vernoux, El trabajo en el corazón de los aprendizajes en empresa in Calificaciones y empleo n° 99 (2017). – 4 p.

L’éducation à l’esprit d’entreprendre en questions

Ce dossier de Formation Emploi est dédié à l’éducation à l’esprit d’entreprendre.
En effet, la richesse de la dynamique entrepreneuriale invite à dépasser le seul domaine de la création d’entreprise, même si on y inclut activités marchandes et non marchandes. On s’intéresse ici plus largement à l’esprit d’entreprendre, c’est-à-dire à l’esprit d’initiative plutôt qu’à l’esprit de création d’entreprise, au processus plutôt qu’au résultat du processus entrepreneurial.

Formation emploi n° 140 : Présentation et sommaire sur le site du Céreq

Formation emploi, n° 140, octobre-décembre 2017 : L’éducation à l’esprit d’entreprendre en questions

Adapting skills : a challenge digital companies have to meet

Innovation is a key factor in growth in the digital sector. In order to foster innovation, digital companies must, to a greater extent than elsewhere in the economy, recruit skilled personnel and ensure that their employees’ skills are maintained and updated. Considerable use is made of initial education, continuing training in its various forms and block-release programmes in a continuum that might prefigure a more general tendency.

Lire le Training & employment n° 131

Jean-Marie Dubois, Patrick Rousset, Adapting skills : a challenge digital companies have to meet in Training and employment n° 131 (September-October 2017). – 4 p.