Archives par mot-clé : Evaluation

La formation professionnelle diplômante, un pari gagnant pour l’emploi ? Le cas de la région Paca

La formation professionnelle est-elle réellement un outil de lutte contre le chômage des jeunes et des adultes ? Une évaluation de l’impact de formations diplômantes financées par la région Paca aboutit à des résultats allant dans ce sens. Deux ans après avoir suivi une formation diplômante, les stagiaires affichent un taux d’emploi nettement supérieur à celui des jeunes et adultes de mêmes caractéristiques n’ayant pas suivi ce type de formation. Pour autant, au terme de ces deux années, les conditions d’emploi des stagiaires ne sont pas meilleures que celles des autres.

Lire le Bref sur le site du Céreq

Fanny Brémond, Séverine Landrier, Pascale Rouaud, Aline Valette-Wursthen, La formation professionnelle diplômante, un pari gagnant pour l’emploi ? Le cas de la région Paca in Bref n° 352 (février 2017). – 4 p.

SMEs are increasingly interested in the effects of training

SMEs are increasingly interested in the effects of trainingFrom a survey of their evaluation practices, it appears that firms are paying increasing attention to the effects of the training courses they offer. Although the share of firms providing trainingfor their employees changed little between 2005 and 2010, they say they are more aware of the connections between their training provision and their economic performance. In this respect, small firms are not lagging behind.

Lire le document sur le site du Céreq

Delphine Béraud, SMEs are increasingly interested in the effects of training in Training and employment n° 114 (November-December 2014). – 4 p.

Les PME s’intéressent de plus en plus aux effets de la formation

Les PME s'intéressent de plus en plus aux effets de la formationInterrogées sur leurs pratiques d’évaluation, les entreprises apparaissent de plus en plus attentives aux effets des formations qu’elles mettent en place. Si la part d’entreprises ayant organisé des formations pour leurs salariés a peu évolué entre 2005 et 2010, elles se disent plus sensibles aux liens entre leurs efforts de formation et leurs résultats économiques. De ce point de vue, les petites entreprises ne sont pas à la traîne.

Lire le Bref sur le site du Céreq

Delphine Béraud, Les PME s’intéressent de plus en plus aux effets de la formation in Bref n° 330 (janvier 2015). – 4 p

Au-delà de la réglementation, le travail d’évaluation des enseignants de bac professionnel

Au-delà de la réglementation, le travail d'évaluation des enseignants de bac professionnelLes évaluations sont censées vérifier que le résultat du travail des élèves est conforme à celui énoncé dans les référentiels. L’observation du déroulé des épreuves professionnelles, complétée par des entretiens auprès des enseignants et formateurs, montre une autre réalité.L’évaluation prolonge la formation dispensée et prend ainsi un tout autre sens. Plus que la performance, c’est la pertinence du chemin emprunté par le candidat pour parvenir au résultat qui est appréciée.

Lire le Bref sur le site du Céreq

Josiane Paddeu, Patrick Veneau, Au-delà de la réglementation, le travail d’évaluation des enseignants de bac professionnel in Bref n° 326 (novembre 2014). – 4 p.

Formation Emploi , n° 126 : Qu’apprend-on des expérimentations sociales ?

Qu'apprend-on des expérimentations sociales ?

Qu’apprend-on de l’évaluation des politiques publiques ? Ce dossier de Formation Emploi traite plus particulièrement de politiques publiques d’un genre nouveau : les expérimentations sociales.
Au-delà des préconisations même tirées des évaluations, on analyse ici les apprentissages issus de certaines expérimentations menées dans le cadre du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse, dans le domaine de la formation, du travail et de l’emploi.

Voir le sommaire sur le site du Céreq

Formation Emploi , n° 126 , 2014 , 161 p.

Évaluer les universités

Évaluer les universités. Analyse critique des indicateurs d’établissements et méthodologie des enquêtes auprès des recruteurs. Groupe de travail sur l’enseignement supérieur (GTES) Titre complet : Évaluer les universités. Analyse critique des indicateurs d’établissements et méthodologie des enquêtes auprès des recruteurs : Groupe de travail sur l’enseignement supérieur (GTES).

Le GTES est un groupe de travail du Céreq, animé conjointement par le Céreq, un observatoire universitaire et depuis peu un observatoire régional emploi-formation. Les travaux rassemblés ici émanent de chargés d’études des observatoires universitaires et régionaux, de chercheurs et d’enseignants chercheurs du Céreq et de ses centres associés. Le GTES, rassemble aujourd’hui près de 40 membres, qui ont travaillé sur trois thèmes différents : le développement et l’usage des indicateurs d’insertion dans l’enseignement supérieur, la méthodologie des enquêtes en entreprise et enfin la diversité des parcours de formation au niveau des masters.

Si ces productions font aujourd’hui l’objet de deux publications distinctes, le GTES a maintenu son objectif de développer une réflexion d’ensemble sur l’enseignement supérieur, et pour cela a gardé une large place aux échanges entre tous ses membres sur les trois sujets. Dans cet ouvrage, figurent les travaux portant sur le développement et l’usage des indicateurs d’insertion dans l’enseignement supérieur et la méthodologie des enquêtes en entreprise.

Lire le document sur le site du Céreq

Julien Calmand, dir. ; Dominique Epiphane, dir. Évaluer les universités. Analyse critique des indicateurs d’établissements et méthodologie des enquêtes auprès des recruteurs : Groupe de travail sur l’enseignement supérieur (GTES). – Marseille : Céreq, 2014. – 75 p. – (Relief. Échanges du Céreq; 47)

Des ambassadeurs pour faire connaitre les métiers auprès des collégiens.

couvCe Net.doc édité par le Céreq présente l’évaluation de l’expérimentation, portée par le conseil régional de Basse-Normandie, qui avait pour objectif d’améliorer l’information sur les métiers, faiblesse récurrente de l’orientation scolaire et professionnelle. Pour cela, elle a mis en place un réseau d'”ambassadeurs”, accessibles et disponibles sur leur lieu de travail ou de formation afin de décrire leur métier, parcours de formation professionnelle ou expérience en matière de VAE. Les publics ciblés par l’expérimentation étaient les jeunes scolaires en classe de 3e de découverte professionnelle ; les jeunes lycéens de terminale souhaitant s’orienter vers une filière professionnalisante ; les jeunes sortant précocement du système éducatif sans qualification et les jeunes suivis par les missions locales. L’évaluation, réalisée par le centre associé régional au Céreq de Bordeaux, portait sur la mise en œuvre du processus de coordination, ses effets sur les pratiques des partenaires impliqués en région et les bénéficiaires finaux du dispositif. La méthode qualitative a été privilégiée. Que ce soit côté ambassadeurs ou bénéficiaires interrogés, le projet suscite l’adhésion et son utilité est largement reconnue. Cependant, une des difficultés rencontrées par cette expérimentation tient aux responsabilités entrecroisées sur les publics scolaires, entre le rectorat et la région.Tout l’enjeu repose sur la coordination de leurs actions.

Voir le document sur le site du Céreq

Véronique Simon, Ambassadeurs métier, formation, VAE  – Marseille : Céreq, 2013. – 75 p.. – (Net.Doc; 112) .

Pour un accompagnement global des parcours de VAE

Les parcours de VAE sont souvent perçus comme longs,mais leur durée n’est pas la seule cause de la fréquence des abandons.

L’évaluation d’un contrat d’objectifs et de moyens (COM) sur la VAE en région Bretagne souligne la pertinence d’un accompagnement global, de la première orientation à la période post-jury. Elle insiste également sur la nécessaire implication des acteurs économiques pour la réussite des parcours.

 

 Disponible sur le site du Céreq

 

Nathalie Beaupère, Gérard Podevin, Pour un accompagnement global des parcours de VAE , Bref n° 302, novembre 2012. – 4 p.

Modélisations de l’évaluation en éducation

L’évaluation n’est-elle qu’une pratique de jugement de nature prescriptive et instrumentale, ou constitue-t-elle aussi une procédure à caractère scientifique ? L’interrogation sur le sens de la démarche évaluative resurgit régulièrement dans l’abondante littérature de recherche sur l’évaluation en éducation. Tenter d’y répondre exige d’abord de reconsidérer les modèles qui justifient et gouvernent les choix conceptuels et méthodologiques des procédures d’évaluation. En effet, le sens et la légitimité des résultats produits par l’évaluation sont indissociables des modèles d’intelligibilité convoqués. Indissociables aussi des modélisations permettant à l’évaluation de se définir et de s’opérationnaliser dans un contexte social et historique donné. Les contributions rassemblées dans cet ouvrage interrogent l’évaluation en éducation autour de trois questions : Quels sont les savoirs produits par les recherches en évaluation et sur l’évaluation ? Quelles sont les modélisations mises en œuvre par des recherches d’orientations théoriques et méthodologiques différentes ? Dans quelle mesure est-il possible de penser une épistémologie de l’évaluation, voire une épistémologie spécifique aux évaluations en éducation ?

Mottier Lopez, Lucie (dir.) et Figari, Gérard (dir .) Modélisations de l’évaluation en éducation : questionnements épistémologiques – Bruxelles : De Boeck Université, 2012. – 238 p. – (Raisons éducatives) .

Le marché du travail comme lieu d’évaluation des politiques de formation ?

Couverture

Le marché du travail peut-il être le lieu de l’évaluation des formations professionnelles, et plus généralement des politiques publiques touchant aux formations ? Répondre à cette question incite, d’une part à réfléchir sur la pertinence de l’évaluation externe, c’est-à-dire une évaluation via les résultats obtenus par les formés par le marché du travail, et, d’autre part, à s’interroger sur les retours de cette évaluation sur la prise de décisions politiques.

Ce dernier Net.doc coordonnés par Catherine Beduwé rassemble les résumés des contributions présentées lors d’une journée d’échanges ” Evaluation Formation Emploi ” qui ont eu lieu le 9 décembre 2011 à Toulouse.

Catherine Béduwé ( dir.), Le marché du travail comme lieu d’évaluation des politiques de formation ?  – Marseille : Céreq, 2012, 93 p – (Net.Doc, n°92) .