Archives par mot-clé : Jeunes

Young people spending time abroad: European targets partially achieved, but access remains unequal

Lire le Training and Employment n°136 sur le site du Céreq

A European indicator, constructed in part using data from Céreq’s Génération survey, shows that France is fairly well positioned when it comes to the time the country’s students spend abroad in the course of their studies, even though the 2020 target has not yet been achieved. On the other hand, very few of the young people in vocational secondary education or apprenticeships go abroad as part of their education or training. However, these indicators do not reflect the full diversity of the experiences abroad acquired in the course of their studies by the young people who left the education system in a given year.

Julien Calmand, Alexie Robert, Young people spending time abroad: European targets partially achieved, but access remains unequal – in Training and employment n° 136 (2019). – 4 p.

Que gagne-t-on à se former ? Zoom sur 20 ans d’évolution des salaires en début de vie active

Lire le Bref n° 372 sur le site du céreq

La poursuite d’études supérieures garantit toujours l’accès à des salaires plus élevés. Ainsi, comme pouvait le laisser espérer l’essor global du niveau d’études depuis les années 1990, les salaires en début de carrière ont dans leur ensemble progressé en deux décennies. Pour autant, les plus diplômés ne profitent pas de cette amélioration.

Arnaud Dupray, Christophe Barret, Que gagne-t-on à se former ? Zoom sur 20 ans d’évolution des salaires en début de vie active in Bref n° 372 (2019). – 4 p.

Séjours des jeunes à l’étranger : des objectifs européens partiellement atteints, mais un accès encore inégal à la mobilité

Lire le Bref n° 371 sur le site du Céreq

Un indicateur européen, calculé en partie grâce aux données de l’enquête Génération, montre que la France est plutôt bien positionnée en matière de mobilité à l’étranger de ses étudiants en cours d’études, même si la cible 2020 n’est pas encore atteinte. En revanche, les jeunes sortis de l’enseignement secondaire professionnel ou de l’apprentissage sont très peu nombreux à partir à l’étranger dans un cadre lié à leur formation. Ces indicateurs ne rendent toutefois pas compte de la diversité des expériences à l’étranger en cours d’études de l’ensemble des jeunes sortis du système éducatif une année donnée.

Julien Calmand, Alexie Robert, Séjours des jeunes à l’étranger : des objectifs européens partiellement atteints, mais un accès encore inégal à la mobilité in Bref n° 371 (2019). – 4 p.

Le retour en formation : une vraie chance ?


Présentation du Formation Emploi n° 143 sur le site du Céreq

Ce dossier interroge : le retour en formation, une vraie chance ? On souligne certaines spécificités de la société française et de la situation des jeunes les moins qualifiés qui éprouvent plus de difficulté que leurs aînés à trouver un emploi. Cela est lié au rôle important de l’École dans la distribution des places, non seulement dans l’emploi, mais aussi dans la formation continue. La question du retour en formation se pose donc, en France, avec plus d’acuité qu’ailleurs ; quid des dispositifs dits de la « deuxième chance » pour ces jeunes qui ont éprouvé des difficultés aussi bien à l’école que dans l’accès à l’emploi ?

Formation emploi, n° 143, 2018/3 : Le retour en formation : une vraie chance ?

Perceived job insecurity in early careers: a tale of two French cohorts

Employment instability and economic uncertainty have increased in many industrialized countries in the last two decades, giving rise to perceived employment insecurity among workers. It has been shown that perceived job insecurity (PJI) significantly modifies economic behaviours such as saving, consumption and entry to further education, reduces job performance and generates adverse health and well-being effects.

For these reasons, a better understanding of its determinants and multidimensional nature is crucial. However, few studies have specifically addressed the antecedents and evolution of subjective job insecurity in the early years of the working life. Nevertheless, the uncertainty associated with this particular stage of working life is conducive to the emergence of such feelings. We here examine this issue in the case of France.

Lire le Training and Employment n°133 sur le site du Céreq

Catherine Béduwé, Arnaud Dupray, Perceived job insecurity in early careers: a tale of two French cohorts in Training and employment n° 133 (2018). – 4 p.

Jeunesse(s) et transitions vers l’âge adulte : quelles permanences, quelles évolutions depuis 30 ans ? XXIVèmes Journées du Longitudinal

Les XXIVèmes Journées du longitudinal (JDL) proposent de questionner les évolutions de la jeunesse et des conditions qui lui sont faites pour cheminer vers l’âge adulte. Qu’elles concernent la relation formation-emploi et l’entrée dans la vie active, l’émancipation familiale, l’acquisition d’une autonomie résidentielle et sociale, la mise en couple ou la constitution d’une famille, les transitions vers l’âge adulte se prêtent particulièrement, par leur caractère processuel, à l’analyse longitudinale. Les profondes transformations opérées depuis une trentaine d’années dans ces processus de transition, s’inscrivant à la fois dans des logiques d’allongement et de désynchronisation croissante entre leurs différentes dimensions, invitent à revisiter les diagnostics établis.

Lire le Céreq Echanges n° 6

Céreq, Journées du Longitudinal (JDL n° XXIV; 7 et 8 juin 2018; Marseille),Gérard Boudesseul, Julien Calmand, Thomas Couppié, Arnaud Dupray, Dominique Epiphane, Jean-François Giret, Valérie Ilardi, Olivier Joseph, Emmanuel Sulzer, Patrick Werquin (coord.), Jeunesse(s) et transitions vers l’âge adulte : quelles permanences, quelles évolutions depuis 30 ans ? XXIVèmes Journées du Longitudinal. Marseille, 7 et 8 juin 2018 – Marseille : Céreq, 2018. – 384 p. – (Céreq Echanges; 6) .

L’entrée sur le marché du travail des jeunes de la voie professionnelle rénovée

Parmi les sortants de la Génération 2013, se trouvent, pour la première fois, les détenteurs du nouveau baccalauréat professionnel en trois ans.

Cette réforme, qui réorganise la voie professionnelle, interroge autant les parcours éducatifs que les élèves accomplissent désormais que les trajectoires d’emploi que vont connaître les sortants de cette filière rénovée. En la matière, il s’avère que, bien que plus nombreux, les bacheliers professionnels conservent une place bien identifiée dans les organisations productives.

Lire le Bref n° 365 sur le site du Céreq

Valérie Ilardi, Olivier Joseph, Emmanuel Sulzer, L’entrée sur le marché du travail des jeunes de la voie professionnelle rénovée, in Bref n° 365 (2018). – 4 p.

20 ans d’insertion professionnelle des jeunes : entre permanences et évolutions

Depuis 20 ans, les enquêtes Génération visent à éclairer la connaissance sur l’insertion professionnelle des jeunes et aident au pilotage des politiques publiques qui l’accompagnent. Selon les éditions, entre 20 000 et 55 000 jeunes sortis la même année du système scolaire ont été interrogés sur leurs premières années de vie active.

Grâce à ce dispositif, le Céreq peut aujourd’hui rendre compte des permanences et des principaux changements en matière d’accès des jeunes au marché du travail, au terme de deux décennies marquées par l’installation du chômage massif et par un accès toujours plus important à l’enseignement supérieur.

Ce travail de synthèse et d’analyse sur longue période est l’occasion d’une prise de recul utile au moment où le champ de la relation formation emploi connaît, ou s’apprête à connaître, une série de réformes.

Lire le Céreq Essentiels sur le site du Céreq

Thomas Couppié, Arnaud Dupray, Dominique Épiphane, Virginie Mora (coordonnateurs), 20 ans d’insertion professionnelle des jeunes : entre permanences et évolutions – Marseille : Céreq, 2018. – 193 p.. – (Céreq Essentiels; 1) .

24èmes Journées du longitudinal « Jeunesse(s) et transitions vers l’âge adulte : quelles permanences, quelles évolutions depuis 30 ans ? »

Ces deux journées seront l’occasion de s’interroger sur l’évolution de l’insertion professionnelle des jeunes sur longue période et ainsi de caractériser les permanences observables mais, également, les principaux changements identifiables en matière de transition des jeunes vers l’âge adulte et la vie professionnelle.
Les travaux présentés pourront relever de différents champs scientifiques et notamment de la démographie, de l’économie, de la psychologie, des sciences de l’éducation, de la sociologie.
Pour participer à ces deux journées, inscrivez-vous en cliquant ici.
Attention : nombre de places limité.
Inscriptions jusqu’au vendredi 11 mai 2018.

Inserción de los aprendices: una ventaja a cuestionar

Cada vez más aprendices, con un nivel de formación más alto y que conservan a pesar de la crisis una inserción notablemente más favorable que los jóvenes que siguen el camino de la escuela. El tono globalmente positivo de este cuadro general oculta sin embargo diferencias según el nivel de diploma, el sector y sobre todo una selectividad en la entrada a esta vía de formación cuyos efectos hay que considerar.

Lire le Calificaciones y empleo n° 98

Alberto Lopez, Emmanuel Sulzer, Inserción de los aprendices: una ventaja a cuestionar in Calificaciones y empleo n° 98 (2017). – 4 p.

D’une Génération à l’autre : l’inquiétude des jeunes en question

Interrogés à plusieurs reprises par le Céreq sur la manière dont ils envisagent leur avenir professionnel, les jeunes des Générations 1998 comme 2010 se déclarent majoritairement optimistes.

Ils sont néanmoins 28 % à se dire inquiets après 3 ans de vie professionnelle dans la Génération 2010, témoignant d’un sentiment d’insécurité professionnelle. Celui-ci mérite d’autant plus d’être analysé, qu’il évolue de manière opposée au sein de chaque Génération, en écho aux aléas de la conjoncture économique.

Lire le Bref

Lire le Bref+ sur le site du Céreq

Catherine Béduwé, Arnaud Dupray , D’une Génération à l’autre : l’inquiétude des jeunes en question in Bref n° 361 (2018). – 4 p.

Retours précoces sur la voie des diplômes : vers une formation «tout au long du début de la vie» ?

Parmi les jeunes de la génération 2010, un sur huit a obtenu un nouveau diplôme dans les cinq années suivant la fin de sa formation initiale. Les formes de ces retours précoces sur le chemin des diplômes sont très variées, de même que les logiques individuelles qui y conduisent. Les démarches qui visent à se réorienter ou faire progresser une carrière semblent cependant plus efficaces en termes d’insertion que celles destinées à résoudre des difficultés d’accès à l’emploi.

Lire le Bref sur le site du Céreq

Virginie Mora, Alexie Robert, Retours précoces sur la voie des diplômes : vers une formation «tout au long du début de la vie» ? in Bref n° 360 (décembre 2017). – 4 p.

Quand l’école est finie. Premiers pas dans la vie active de la Génération 2013

Depuis une vingtaine d’années, le Céreq conduit une série d’enquêtes à cadence triennale auprès d’un échantillon représentatif de l’ensemble des jeunes quittant le système éducatif une année donnée. Il s’agit des enquêtes Génération dont l’objectif principal est de permettre une mesure régulière de leur insertion professionnelle sur les trois premières années de vie active.

Cette sixième édition de Quand l’école est finie donne à voir des éléments clés des parcours d’entrée dans la vie active des jeunes de la génération 2013 (enquêtés en 2016). Les résultats qu’elle présente permettent de rendre compte de la pluralité des facteurs qui participent à l’explication de l’insertion professionnelle des jeunes en offrant une analyse de leurs parcours au cours des premières années de vie active au regard du niveau de diplôme atteint, de la filière de formation, ainsi que de leurs caractéristiques sociodémographiques.

Lire le document sur le site du Céreq

Valentine Henrard et Valérie Ilardi (coordination), Christophe Barret, Julien Calmand, Mady Cissé, Thomas Couppié, Arnaud Dupray, Dominique Epiphane, Émilie Gaubert, Graziella Izquierdo, Olivier Joseph, Zora Mazari, Fanette Merlin, Virginie Mora, Manon Olaria, Alexie Robert, Pascale Rouaud, Emmanuel Sulzer, Mélanie Vignale, Emmanuel Quenson, préf.; Jean-Claude Sigot, Josiane Vero. Quand l’École est finie. Premiers pas dans la vie active de la génération 2013. Résultats de l’enquête 2016  – Marseille : Céreq, 2017. – 75 p. – (Céreq Enquêtes; 1) .

2016 survey of the 2013 cohort: No improvement in the education-to-work transition for young people with lower secondary qualifications only

Against the background of a weak economic recovery, access to employment for young people in the 2013 cohort was slightly more favourable than for the preceding cohort.

In 2016, three years after they had left the education system, one young worker in five was looking for a job; in the case of those with only lower secondary qualifications, the figure was one in two. These levels are considerably higher than those recorded before the crisis.

Training & employment n° 129

Emilie Gaubert, Valentine Henrard, Alexie Robert, Pascale Rouaud, 2016 survey of the 2013 cohort : No improvement in the education-to-work transition for young people with lower secondary qualifications only in Training and employment n° 129 (May-June 2017). – 4 p.

APPEL A COMMUNICATION – XXIVèmes JOURNÉES DU LONGITUDINAL

Bonjour,

Veuillez trouver ci-dessous le lien permettant de télécharger l’appel à communication pour les prochaines Journées du longitudinal qui se dérouleront à Marseille les 7 et 8 juin 2018.

Ces XXIVèmes JDL, organisées par le Céreq, auront pour thème : Jeunesse(s) et transitions vers l’âge adulte : quelles permanences, quelles évolutions depuis trente ans ?

Télécharger l’appel en cliquant ici 

Les propositions de communication sont à adresser avant le 15 novembre 2017, sous format électronique à l’adresse : jdl2018@cereq.fr