Archives par mot-clé : Mobilité

Le temps des mobilités et des reconversions professionnelles : Que nous enseignent les travaux du Céreq ?

Lire le Céreq Essentiels n° 5 sur le site du Céreq

Une dynamique nouvelle des mobilités et des reconversions professionnelles est aujourd’hui à l’œuvre. Les besoins du marché du travail, notamment sous l’effet des transitions écologique et numérique, en sont le premier moteur. Les aspirations des salariés – à de meilleures conditions d’emploi et de travail, à un équilibre plus harmonieux vie professionnelle/vie personnelle ou à davantage de sens du travail – en constituent le second. 

Mais comment se concrétisent ces mobilités et ces reconversions ? La réalité des choix qui s’offrent aux salariés répond-elle à leurs aspirations ? Quel rôle jouent les pratiques de recrutement et de gestion des entreprises ? Quel soutien apporte la politique publique ? L’ouvrage avance un ensemble de données issues des grandes enquêtes du Céreq et en propose des analyses. Il identifie les inégalités d’opportunité et de destin sur un marché du travail en pleine transformation.

Florence Lefresne, dir.; Eric Verdier, dir. Le temps des mobilités et des reconversions professionnelles : Que nous enseignent les travaux du Céreq ? – Marseille : Céreq, 2024. – 203 p. – (Céreq Essentiels; 5).

Les femmes dans l’enseignement supérieur : une (r)évolution inachevée

Lire le Céreq Echanges n° 21 sur le site du Céreq

Cet ouvrage rassemble des travaux relatifs à la place des femmes dans l’enseignement supérieur. Alors qu’elles sont désormais plus diplômées que les hommes, des ségrégations perdurent dans certaines formations et diplômes où la mixité semble à la peine. À partir de données d’enquêtes de terrain ou administratives, les contributions s’attardent sur les parcours des bachelières scientifiques, d’étudiantes en STAPS, de doctorantes et de femmes en reprises d’études.

Les résultats et analyses révèlent que la conciliation des temps sociaux (privés et professionnels), l’accès aux métiers et carrières afférents aux diplômes, les conditions d’études dans des filières où les hommes sont majoritaires conditionnent encore fortement les cursus post-baccalauréat des femmes.

Nathalie Beaupère, dir.; Carine Érard, dir.; Les femmes dans l’enseignement supérieur : une (r)évolution inachevée : Groupe de travail sur l’enseignement supérieur (GTES). – Marseille : Céreq, 2023. – 114 p. – (Céreq Echanges; 21)

Territoires et parcours : De nouvelles trajectoires d’emploi et de formation à l’épreuve des territoires ?

Lire le Céreq Echanges, n° 19 sur le site du Céreq

Chaque année depuis 1994, les journées du longitudinal (JDL) constituent un temps fort de la vie scientifique du Céreq. Elles sont co-organisées par le Céreq et un des centres associés de son réseau implantés dans des laboratoires ou des unités de recherche. C’est le centre associé de Caen ESO (UMR Espaces et Sociétés) qui accueille les XXVIIIèmes journées. Elles sont l’occasion d’échanges autour de la relation formation-emploi à travers des méthodes longitudinales quantitatives et qualitatives.

Le thème choisi, « territoire et parcours », illustre l’analyse des rapports entre société et espace qui mobilise les géographes dans un contexte interdisciplinaire. Le territoire est marqué par une importante variété de contextes économiques, sociaux, productifs, démographiques, etc. Leur combinaison produit des disparités territoriales dont la prise en compte favorise la production de connaissances nouvelles. Les XXVIIIèmes journées sont l’occasion de s’interroger sur la façon dont l’analyse longitudinale de la relation formation emploi au cœur des JDL peut s’enrichir de l’introduction d’une dimension spatiale.

Patrice Caro, dir., Agnès Checcaglini, dir., Journées du longitudinal (JDL n° XXVIII; 14-15 juin 2023; Caen), Territoires et parcours : De nouvelles trajectoires d’emploi et de formation à l’épreuve des territoires ? XXVIIIèmes journées du longitudinal 14-15 juin 2023, Caen – Marseille : Céreq, 2023. – 396 p. – (Céreq Echanges; 19).

Has the crisis disrupted thirty-somethings’ career trajectories?

Lire le Training and employment n° 159 sur le site du Céreq

How have the working lives of young people in their thirties, the “hard core” of the economically active population in employment, been affected by the health crisis of 2020? The results of the Génération survey: Covid et après? (After Covid what?) serve to document the varied situations of these economically active individuals in the face of the crisis. Whether they were in stable or precarious employment, whether they were working in sectors exposed to or unaffected by the crisis, whether or not they had children, how did these young employees or self-employed workers get through the crisis?

Arnaud Dupray, Zora Mazari, Alexie Robert, Has the crisis disrupted thirty-somethings’ career trajectories? in Training and employment n° 159, 2023

La crise a-t-elle bousculé les parcours professionnels des trentenaires ?

Lire le Bref n° 435 sur le site du Céreq

Comment la vie professionnelle des jeunes trentenaires, « noyau dur » de la population active occupée, a-t-elle été affectée par la crise sanitaire de 2020 ? Les résultats de l’enquête Génération : Covid et après? permettent de documenter les situations différenciées de ces actifs face à la crise. Stabilisés dans leur emploi ou en statut précaire, en poste dans des secteurs exposés ou non, parents ou sans enfants : comment ces jeunes salariés ou indépendants ont-ils traversé la crise ?

Arnaud Dupray, Zora Mazari, Alexie Robert, La crise a-t-elle bousculé les parcours professionnels des trentenaires ? in Céreq Bref n° 435 (2023). 

Chemins vers l’emploi et la vie adulte : l’inégalité des possibles

Lire le Céreq Essentiel n° 4 sur le site du Céreq

L’insertion des jeunes dans la vie active et sur le marché du travail prend du temps. Au fil des années, certains et certaines stabilisent leurs positions professionnelles, voire amorcent des carrières ascendantes, accèdent à l’autonomie et fondent des foyers. D’autres, en situation de plus grande vulnérabilité, négocient plus difficilement le passage vers l’âge adulte.
Les jeunes sont donc, en fonction notamment de leur diplôme ou de leur localisation géographique, plus ou moins bien armés pour réussir ce processus d’intégration à la fois professionnelle et sociale.
Quatre dimensions – bagage scolaire, réalité géographique, segment professionnel, émancipation puis construction d’une nouvelle famille – configurent ainsi des espaces des possibles loin d’être semblables pour des jeunes sortis du système éducatif dans une même temporalité, donc dans un même contexte économique et social. Cet ouvrage ambitionne de traiter ces quatre entrées à partir des études conduites dans le cadre d’un groupe de travail sur l’interrogation à 7 ans de l’enquête Génération 2010.

Thomas Couppié, dir., Arnaud Dupray, dir., Céline Gasquet, dir.; Elsa Personnaz, dir., Chemins vers l’emploi et la vie adulte : l’inégalité des possibles : les sept premières années de vie active de la Génération 2010 – Marseille : Céreq, 2022. – 176 p. – (Céreq Essentiels (Céreq); 4)

Quand l’école est finie. Premiers pas dans la vie active de la génération 2017

Lire le Céreq Enquêtes n° 3 sur le site du Céreq

L’entrée dans la vie «active» est une période cruciale dans la vie des jeunes, un moment où se combinent des succès, des épreuves ou des déceptions issus de choix ou de non-choix réalisés, dans un monde du travail bien souvent nouveau et mal connu. Dernière vague des enquêtes dites «Génération» conduites par le Céreq pour analyser l’insertion professionnelle des jeunes, l’enquête 2020 menée sur la Génération 2017 poursuit cet objectif de connaissance et de compréhension des premiers pas sur le marché du travail de jeunes ayant quitté le système éducatif au cours de l’année 2017. 

Gaëlle Dabet, dir. Olivier Joseph, dir. Flavie Le Bayon, dir. Manon Olaria, dir. Quand l’école est finie. Premiers pas dans la vie active de la génération 2017. Résultats de l’enquête 2020.  – Marseille : Céreq, 2022. – 105 p. – (Céreq Enquêtes; 3) .

Trajectoires et carrières contemporaines : nouvelles perspectives méthodologiques

Lire le Céreq Echanges, n° 18, 2022 sur le site du Céreq

Les XXVIIèmes journées du longitudinal (JDL) proposent d’éclairer les carrières scolaires et professionnelles contemporaines. Elles visent à questionner l’articulation entre choix individuels et structures sociales, actualiser les connaissances sur ce champ de recherche et discuter des nouvelles perspectives ouvertes par les avancées méthodologiques que ce champ a connu depuis les années 2000. Les contributions présentées dans cet ouvrage permettent ainsi de mieux comprendre les ruptures et les continuités des trajectoires, au regard notamment de l’impact des crises, d’analyser les différentes étapes de la carrière du point de vue des individus et des contraintes du marché du travail, à travers une diversité d’approches : articulation de méthodes quantitatives habituellement cloisonnées, de méthodes quantitatives et qualitatives ou encore l’utilisation de nouvelles sources de données (big data).

Isabelle Borras, dir. Nathalie Bosse, dir., Trajectoires et carrières contemporaines : nouvelles perspectives méthodologiques, Céreq Echanges, n° 18, 2022, 398 p.

Les parcours de formation au prisme des mobilités

Présentation de Formation Emploi n° 155 sur le site du Céreq

La mobilité fait partie des enjeux importants pour la formation (tout au long de la vie) et pour l’emploi. L’ensemble de ce numéro souligne l’existence d’une double distance sociale et spatiale. Dans certains cas, être mobile ouvre les possibilités de formation ou d’emploi. Subie ou souhaitée, cette mobilité repose sur l’existence et la sollicitation de ressources. La mobilité dépend de la position géographique (rurale ou urbaine), professionnelle ou sociale, et aussi du genre, de la place dans la fratrie, des liens familiaux ou amicaux.

Formation emploi, n° 155, 2021/3 : Les parcours de formation au prisme des mobilités

From restructuring to career transitions: a new era of occupational mobility?

Lire le Training and employment n° 152 sur le site du Céreq

The effects of the health crisis have forced businesses in many sectors to deal with a sharp decline in activity, which in some cases is likely to last a long time. A series of measures already exist to support employees obliged to find alternative employment. However, the current socio-economic crisis undoubtedly calls for more ambitious management of career transitions, particularly for the least skilled workers. Drawing on a synthesis of its recent studies on the subject, Céreq has identified the levers to be pulled in order to promote more forward-looking and collective management of occupational mobility.

Damien Brochier, From restructuring to career transitions: a new era of occupational mobility? in Training and employment n° 152 (2021). – 4 p

Des reconversions aux transitions : un nouvel âge des mobilités professionnelles ?

Lire le Bref n° 405 sur le site du Céreq

Les effets de la crise sanitaire obligent de nombreux secteurs à faire face à une forte baisse de leur activité, qui s’annonce durable pour certains. Un ensemble de dispositifs existe déjà pour accompagner les salariés contraints de se reconvertir. Mais la crise socio-économique actuelle appelle sans doute une gestion plus ambitieuse des transitions professionnelles, notamment pour les salariés les moins qualifiés. S’appuyant sur une synthèse de ses récentes études sur le sujet, le Céreq identifie les leviers d’une gestion mieux anticipée et plus collective des mobilités professionnelles.

Damien Brochier, Des reconversions aux transitions : un nouvel âge des mobilités professionnelles ? in Bref n° 405 (2021). – 4 p

Young people spending time abroad: European targets partially achieved, but access remains unequal

Lire le Training and Employment n°136 sur le site du Céreq

A European indicator, constructed in part using data from Céreq’s Génération survey, shows that France is fairly well positioned when it comes to the time the country’s students spend abroad in the course of their studies, even though the 2020 target has not yet been achieved. On the other hand, very few of the young people in vocational secondary education or apprenticeships go abroad as part of their education or training. However, these indicators do not reflect the full diversity of the experiences abroad acquired in the course of their studies by the young people who left the education system in a given year.

Julien Calmand, Alexie Robert, Young people spending time abroad: European targets partially achieved, but access remains unequal – in Training and employment n° 136 (2019). – 4 p.

Séjours des jeunes à l’étranger : des objectifs européens partiellement atteints, mais un accès encore inégal à la mobilité

Lire le Bref n° 371 sur le site du Céreq

Un indicateur européen, calculé en partie grâce aux données de l’enquête Génération, montre que la France est plutôt bien positionnée en matière de mobilité à l’étranger de ses étudiants en cours d’études, même si la cible 2020 n’est pas encore atteinte. En revanche, les jeunes sortis de l’enseignement secondaire professionnel ou de l’apprentissage sont très peu nombreux à partir à l’étranger dans un cadre lié à leur formation. Ces indicateurs ne rendent toutefois pas compte de la diversité des expériences à l’étranger en cours d’études de l’ensemble des jeunes sortis du système éducatif une année donnée.

Julien Calmand, Alexie Robert, Séjours des jeunes à l’étranger : des objectifs européens partiellement atteints, mais un accès encore inégal à la mobilité in Bref n° 371 (2019). – 4 p.

Studying or working abroad: does it ease the education-to-work transition for young people in France?

empl124A period of living and studying or working abroad is generally regarded as an advantage for young people when they enter the labour market. And young people who go abroad during their final course of study do indeed enter the labour market on more favourable terms. However, this apparent advantage is in fact linked to the establishments they attended and the social milieus in which they grew up.

Lire le document en ligne

Julien Calmand, Pascale Rouaud, Emmanuel Sulzer, Studying or working abroad : does it ease the education-to-work transition for young people in France? in Training and employment n° 124 (July-August 2016). – 4 p.

Séjours à l’étranger en cours d’études, une plus-value sur l’insertion en France ?

Séjours à l'étranger en cours d'études, une plus-value sur l'insertion en France ?La mobilité internationale en cours d’études est généralement considérée comme un atout au moment d’entrer sur le marché du travail. De fait, les jeunes diplômés partis à l’étranger au cours de leur dernier cursus ont une insertion plus favorable en France. Mais cet avantage apparent est en réalité lié aux filières de formation et aux milieux sociaux dont ils sont issus.

Lire le Bref sur le site du Céreq

Julien Calmand, Pascale Rouaud, Emmanuel Sulzer, Séjours à l’étranger en cours d’études, une plus-value sur l’insertion en France ? in Bref n° 348 (juillet-août 2016). – 4 p.