Archives par mot-clé : Représentation du travail

La relation formation-emploi à l’aune des trajectoires professionnelles

Présentation du Formation emploi n° 165 sur le site du Céreq

Malgré des décennies d’efforts pour aligner la formation sur les besoins du marché de l’emploi, les déséquilibres sont devenus plus complexes et la relation formation-emploi semble encore très floue. Ce numéro de Formation Emploi propose une lecture renouvelée des changements actuels, en soulignant l’importance des modes de régulation au niveau des groupes professionnels. Les contributions proposées ici offrent une approche mixte de recherche, difficile à saisir avec les grandes enquêtes nationales, afin d’appréhender les dynamiques des cheminements professionnels.

Comment les séniors envisagent-ils leur avenir professionnel jusqu’à la retraite ? 

Lire le Bref n° 443 sur le site du Céreq

Alors que l’âge légal de départ à la retraite s’élève, comment les salariés se projettent-ils professionnellement à partir de 50 ans ? Contrairement à l’idée reçue, la grande majorité d’entre eux témoigne d’une volonté d’évolution bien plus que d’une « résistance au changement ». Qu’il s’agisse de progresser en interne, de monter en compétences ou encore de se reconvertir, ce ne sont pas les projets professionnels qui manquent aux séniors, mais plutôt les formations à même de les soutenir.

Jean-Marie Dubois, Christine Fournier, Marion Lambert, Comment les séniors envisagent-ils leur avenir professionnel jusqu’à la retraite ? in Céreq Bref n° 443 (2023). – 4 p.

Chemins vers l’emploi et la vie adulte : l’inégalité des possibles

Lire le Céreq Essentiel n° 4 sur le site du Céreq

L’insertion des jeunes dans la vie active et sur le marché du travail prend du temps. Au fil des années, certains et certaines stabilisent leurs positions professionnelles, voire amorcent des carrières ascendantes, accèdent à l’autonomie et fondent des foyers. D’autres, en situation de plus grande vulnérabilité, négocient plus difficilement le passage vers l’âge adulte.
Les jeunes sont donc, en fonction notamment de leur diplôme ou de leur localisation géographique, plus ou moins bien armés pour réussir ce processus d’intégration à la fois professionnelle et sociale.
Quatre dimensions – bagage scolaire, réalité géographique, segment professionnel, émancipation puis construction d’une nouvelle famille – configurent ainsi des espaces des possibles loin d’être semblables pour des jeunes sortis du système éducatif dans une même temporalité, donc dans un même contexte économique et social. Cet ouvrage ambitionne de traiter ces quatre entrées à partir des études conduites dans le cadre d’un groupe de travail sur l’interrogation à 7 ans de l’enquête Génération 2010.

Thomas Couppié, dir., Arnaud Dupray, dir., Céline Gasquet, dir.; Elsa Personnaz, dir., Chemins vers l’emploi et la vie adulte : l’inégalité des possibles : les sept premières années de vie active de la Génération 2010 – Marseille : Céreq, 2022. – 176 p. – (Céreq Essentiels (Céreq); 4)

La qualité du travail, au cœur des aspirations professionnelles des jeunes salariés

Lire le Bref n° 400 sur le site du Céreq

Que veulent les jeunes salariés ? Les données du dispositif Defis permettent de dessiner un panorama, fortement contrasté, de leurs aspirations professionnelles. Qu’ils envisagent de progresser en interne, de regagner du temps pour leur vie personnelle ou encore de ne rien changer, tous rendent compte de la place déterminante de la qualité du travail dans les souhaits professionnels qu’ils formulent. Si ces souhaits tiennent pour partie aux conditions d’emploi, ils répondent surtout aux appréciations que les jeunes portent sur leur travail et sur les articulations qu’il permet avec les sphères extra-professionnelles.

Christine Fournier, Marion Lambert, Isabelle Marion-Vernoux, La qualité du travail, au cœur des aspirations professionnelles des jeunes salariés in Bref n° 400 (2020). – 4 p.